C’était en juin dernier que Sony levait le voile sur sa nouvelle gamme de périphériques de jeu INZONE. A côté de moniteurs ultra performants spécialement conçus pour la PS5 s’annoncaient 3 casques de jeu, les Sony INZONE H3, H7 et H9. Mais l’arrivée de ceux-ci ont un peu semé le trouble chez les joueurs console. Sont-ils destinée à remplacer le casque Pulse 3D PS5 ? Hé bien non, la gamme INZONE est en réalité proposée par Sony et non PlayStation et avant tout dédiée au jeu sur PC.

Bien sûr, ces casques se rendent totalement compatibles avec la console de dernière génération. Récemment, nous avons pu nous procurer un exemplaire du Sony INZONE H9 afin de déterminer si ce modèle haut de gamme vaut la chandelle, surtout quand on sait qu’il es proposé à 300€, soit l’équivalent d’autres casques performants de marques connues comme Corsair, Razer ou encore SteelSeries. Cette première percée de Sony dans le monde du gaming est-elle une réussite ?

Une première tentative de Sony Audio dans le gaming avec les casques INZONE

La gamme de casques INZONE est donc avant tout destinée à un usage sur PC. Si vous cherchez un casque abordable, sachez que le H9 n’est pas la seule option puisque Sony distribue également le casque H7 sans-fil (et avec quelques options en moins) et le H3 filaire. Mais le H9 qui nous intéresse aujourd’hui dispose de quelques points intéressants issus du savoir-faire de la marque dans le domaine des casques audio et des options que les joueurs pourraient attendre d’un casque PS5. Dans l’ensemble, cette gamme INZONE tente donc de séduire deux publics radicalement différents dans leurs exigeances.

Un packaging imposant qui en dit déjà long

Que ce soit pour le H3, le H7 ou le H9, les casques Sony INZONE se démarquent assez bien de la concurrence pour ce qui est du design. Le H9 vient déjà dans un packaging très coloré, teinté de bleu de de violet et assez imposant. On ressent clairement que Sony veut ressortir dans les rayons aux côtés d’autres packaging très colorés également mais sûrement plus petits.

Une fois ouvert, nous tombons sur le câble de recharge USB-C permettant de renflouer la batterie du H9 en un rien de temps. A côté de ça se trouvent les habituels documents de garantie et des stickers au logo de cette nouvelle gamme gaming.

Ensuite, nous retrouvons le dongle USB-A offrant au casque une communication sans-fil stable dont la portée maximale est estimée à 10 mètres. Lors de nos essais, nous avons réussi à nous placer à 5 – 6 mètres de la console et même descendre d’un étage (portes ouvertes) tout en continuant à profiter du son du jeu et du chat. Sur le dongle si situe un commutateur dédié sert à passer de la communication sans-fil pour PC à PS5. Sur sa face arrière, une petite lumière LED donne une indication sur l’état de connexion du casque.

Un design qui se démarque de la concurrence

A l’instar de la PS5, et même si les casques INZONE sont des périphériques PC comptaibles console, le Sony INZONE H9 reprend plus ou moins l’allure de la PS5. Le châssis extérieur n’est disponible qu’en blanc tandis que les mousses et les branches des oreillettes sont noires.

Il s’agit d’un casque fermé. Et à ce titre, il se dote de coussins en similicuir pour une isolation passive du son. Ceci dit, ce choix implique une certaine accumulation de chaleur sur les oreilles en période estivale. L’arceau, lui, est bien rembourré avec un mousse confortable et généreux, recouvert du même similicuir que les mousses d’oreillettes.

Celles-ci sont de forme ovoïdes et enveloppent parfaitement l’oreille sans la toucher. Qu’on porte des lunettes ou non, le casque s’adapte en reproduisant petit à petit la forme de la tête du joueur pour un confort optimal.

Au niveau des charnières liant les oreillettes à l’arceau se situe une petite pastille noire laqué d’un bel effet et entouré d’une LED donnant aussi, comme le dongle USB, une indication sur l’état de connexion du Sony INZONE H9.

Dans l’ensemble, le châssis de ce casque est plutôt design mais on regrette tout de même le choix du plastique qui paraît assez léger et fragile pour un périphérique de jeu vendu à près de 300 euros. Ici, aucune touche d’aluminium et aucun réel sentiment de robustesse ne transparaît vraiment. De plus, on remarque assez vite que la coque des écouteurs est très imposante, le casque est peu discret mais conserve heureusement un poids assez léger de 330 grammes vu toutes les technologies qu’il embarque.

Des réglages essentiels à portée de doigts

Le casque comprend bien évidemment une série de boutons et ports sur ses oreillettes, à commencer par la gauche qui embarque un bouton de réglage de volume chat/son du jeu anecdotique pour les joueurs PC mais très utile sur PlayStation. Ensuite se place le bouton d’appairage Bluetooth et, derrière l’oreillette, quel positionnement étrange, le bouton d’allumage du H9. D’habitude, les casque disposent ce bouton vers l’avant de l’oreillette, ce qui est assez étrange.

Sur la droite de situe le port USB-C servant à la charge. Malheureusement, nous déplorons l’absence de port jack 3,5 mm permettant le fonctionnement en mode filaire. Ce port est suivi par le bouton qui permet d’activer ou non la fameuse suppression de bruit active puis la molette de volume général.

Des performances vraiment bonnes mais qui manquent de finesse

Puisque l’on dépense 300 euros pour un casque, autant être surpris par ses performances sonores. Le casque INZONE H9 de Sony Electronics est heureusement bon lorsqu’il s’agit de garantir un son riche, puissant et précis. Lors de notre usage du casque sur PC, surtout avec l’activation de l’audio spatial, le résultat était assez précis. Dans Call of Duty Warzone par exemple, il était facile de positionner un ennemi avec ses bruits de pas. Cela dit, le tout manque peut être un peu de nuances. Le son para^t comme trop égalisé sur les différentes fréquences et aucun détail ne ressort particulièrement lors de nos essais.

Le Hub INZONE est un logiciel gratuit affichant divers paramétrages de son, l’activation du son surround et l’égalisation. C’est ici que le joueur va véritablement pouvoir personnaliser son expérience d’écoute. L’interface est assez bien conçue, il est facile de s’y repérer et ajuster les différents paramètres selon nos choix.

Le Sony INZONE H9 se dote également d’une puce de suppression de bruit active qui se calque sur celle que l’on retrouve sur les casques musicaux comme les XM Series. La réduction de bruit est donc excellente, probablement la meilleure du marché dans le domaine du jeu vidéo. C’est très pratique lorsque l’on peut être gêné par la ventilation d’un PC, d’une climatisation ou des bruits de trafic provenant d’une fenêtre à proximité.

Hélas, c’est plutôt au niveau de son micro que le casque déçois vraiment. La plupart du temps, les personnes avec qui nous jouions en ligne avait parfois du mal à nous entendre malgré un volume de captation poussé à son maximum. Il faut aussi souligner que le son capté par la capsule du micro est trop aigu avec l’impression de parler du nez comme un pilote d’Airbus.

A qui s’adresse le Sony INZONE H9 ?

Si vous cherchez un casque de jeu offrant des communications claires et précises au micro, passez votre chemin, car il s’agit vraiment du point noir de ce nouveau casque qui pourrait offrir mieux pour le prix demandé. En revanche, le Sony INZONE H9 se dote d’une connexion 2,4 GHz très stable couplée à du Bluetooth pour une très bonne flexibilité et une connexion multipoint bienvenue. Le rendu sonore est aussi très rassurant et se montre parfaitement modulable via le logiciel PC gratuit, ce qui permet de mettre en avant certaines fréquences et d’activer un son surround virtuel assez convaincant. En revanche, on aurait peut-être aimé une disposition plus ergonomique des différents réglages sur le casque ainsi qu’un avertissement en cas de batterie faible.

Points positifs:

  • Un son très bon et modulable via le Hub INZONE sur PC
  • Une isolation passive et active excellente
  • Un confort globalement satisfaisant
  • Un design assez original qui va de pair avec la PS5
  • La molette de balance son jeu/chat
  • 32 heures d’autonomie, c’est un peu moins que la moyenne mais il y a la recharge rapide qui aide

Points négatifs:

  • En cas de batterie faible, le casque ne préviens pas et se coupe
  • La captation du micro est perfectible
  • Le casque est très volumineux et les plastiques un peu cheap


Fiche technique du casque Sony INZONE H9:

Poids: Environ 330 g
Type de casque: fermé, dynamique
Diaphragme: 40 mm, dôme (bobine mobile EDCCA)
Aimant: Néodyme
Diaphragme: Film PET
Réponse fréquentielle: 5 Hz – 20 000 Hz (JEITA)
Réglage volume: Oui
Style de port: Circum-aural
Mode bruit ambiant: ECM, Bi-directionnel, 100 Hz – 8 000 Hz
Méthode de charge de la batterie: DC3.85V : batterie rechargeable lithium-ion intégrée
Autonomie de la batterie: 32 heures maximum (réduction de bruit désactivée)
Version Bluetooth: Version 5.0
Portée effective: Environ 10 mètres
Gamme de fréquences: Bande de 2,4 GHz (2,4000 GHz-2,4835 GHz)
Profil: A2DP, AVRCP, HFP, HSP
Formats audio pris en charge: SBC, AAC
Commutateur marche/arrêt pour la réduction de bruit: oui
Mode bruit ambiant: oui
NOS NOTES ...
NOTE GLOBALE
8,5
Article précédentModern Warfare II: le mode multijoueur et Warzone 2 seront révélés en septembre
Article suivantUn Splatoon 3 Direct sera diffusé mercredi 10 août

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici