Cette année, Sony quitte le design auquel il nous a habitué pendant 2 ans avec ses casques haut de gamme WH1000-XM Series en arborant un look radicalement différent, plus fin, toujours très élégant pour le WH1000-XM5 conservant par ailleurs les spécificités techniques grâce auxquelles la marque a su conquérir le marché de l’audio durant une très longue période.

Le Sony WH1000-XM5 se dote d’un nouveau design

Alors ce qui saute immédiatement aux yeux avec ce nouveau casque est bien sûr son design encore plus épuré. Non sans s’inspirer de la concurrence, le XM5 se montre plus fin au niveau de l’arceau qui s’enrobe un peu plus pour éviter toute pression sur la tête. Il faut bien dire que les 250 grammes du casque sont assez insignifiants et le confort est au rendez-vous lors d’une écoute prolongée.

Les écouteurs sont de forme plus ovoïde que sur les deux précédents modèles. Ils contournent parfaitement l’oreille et le cuir souple enrobant les mousses très moelleux isolent bien du bruit extérieur.

L’ensemble du châssis de ce XM5 est très bien pensé et ne laisse entrevoir aucun point d’articulation. Les deux branches reliant les oreillettes à l’arceau viennent s’insérer dans celui-ci et permettent de régler la hauteur des écouteurs avec un système de coulisse flexible. Ceux-ci peuvent aussi pivoter à environ 90 degrés vers l’avant, mais pas l’arrière, ce qui est un peu moins sexy lorsqu’on laisse le casque reposer sur son cou. Enfin, l’aspect négatif de ce remaniement de design est sans aucun doute l’impossibilité de replier le casque sur lui-même. La housse qui vient avec le Sony WH1000-XM5 est par conséquent plus imposante que son prédécesseur, et c’est moins pratique pour le transport.

Le retour du roi

Côté son, le casque fait toujours bien son travail. Avec les réglages d’usine, on peut profiter de tous les styles musicaux avec une bonne balance entre les médiums et les aigus ainsi que des basses tendres, qui ne viennent pas phagocyter les petits détails sonores, mais qui savent délivrer une profondeur suffisante aux bons moments. C’est vraiment ce qui fait la force de la gamme XM Series depuis maintenant 3 ans, cette capacité à exploiter les différentes tonalités d’une musique pour la rendre de la manière la plus juste possible.

Le XM5 se pare de deux diaphragmes 30 mm arrondis composés de fibre de carbone dans un dôme ultra-rigide pour une clarté optimale. Et dans les faits, c’est vrai que ça fonctionne encore une fois très bien. Le gap entre les deux dernières générations de casques n’est ceci dit pas suffisant que pour justifier le passage du XM4 à ce dernier modèle.

L’application Sony Headphones pour personnaliser son expérience d’écoute

Une fois de plus, l’application Sony Headphones est de retour, mais change un peu sa manière de fonctionner avec ce casque Sony WH1000-XM5. Le casque dispose encore des préréglages d’égalisation mettant en avant les basses, les aigus, les voix ou autre en fonction du contenu que l’on écoute le plus. Mais il est surtout intéressant de pouvoir créer ses propres profils personnalisés avec l’égalisateur intégré. Dommage, par contre, de ne pas pouvoir passer de l’un à l’autre sans cette application.

La suppression de bruit la  plus impressionnante du marché

Un autre gros atout des modèles haut de gamme de Sony est la suppression active des bruits extérieurs. Cette fois, le nouveau casque de la firme embarque la puce ANC QN1 ainsi qu’une seconde, la V1, pour une isolation optimale. L’application Sony Headphones ne permet justement plus de régler soi-même le niveau de l’ANC, mais dispose d’une option de contrôle adaptatif plus intelligente qu’auparavant qui détermine le niveau à appliquer en fonction des sons extérieurs captés par les 8 micros du casque.

A son opposé, la fonction Speak-to-Chat coupe la musique et active les 4 micros de chaque écouteur pour permettre des discussions claires sans enlever le XM5 de sa tête. Qui plus est, ce technologie permet même d’entendre les voix de manière plus distincte en les isolant partiellement des autres sons de l’environnement. À la fin de la discussion, la lecture peut reprendre automatiquement.

L’utilisateur peut une fois encore se servir de la surface tactile de l’écouteur droit pour contrôler la lecture de son contenu multimédia. Une simple pression permet de mettre la lecture sur pause ou la reprendre; une double pression sert à passer à la chanson suivante, une triple pression redémarre la chanson ou la précédente et la nouvelle fonction d’accès rapide du XM5 permet même de lancer l’application Spotify sans sortir son téléphone.

Passons aussi rapidement sur la qualité des appels qui bénéficient cette fois de belles améliorations. La captation des 8 micros du XM5 et la technologie Precise Voice Pickup offrent une clarté vocale exemplaire et le casque isole aussi vraiment mieux l’interlocuteur des éventuels bruits parasites de vent à l’aide d’un algorithme de réduction du bruit basé sur l’IA pour isoler la voix avec précision.

L’ergonomie au centre de l’expérience XM5

Quand il s’agit d’ergonomie, Sony met tout en œuvre pour que l’utilisateur puisse gérer son contenu sans sortir son téléphone et profiter d’un son exceptionnel où qu’il soit. Faut-il encore que le casque ne tombe pas en panne de batterie. Malheureusement, ce nouveau modèle n’embarque pas plus d’autonomie et reste sur les 30 heures annoncées depuis deux ans, mais se dote d’une charge rapide qui permet de profiter de 3 heures de lecture en seulement 3 minutes de charge.

D’un autre côté, il est désormais possible de connecter le casque à plusieurs périphériques avec la fonction de connexion multipoint. Pratique lorsqu’on veut par exemple profiter de son PC sans manquer un appel sur le téléphone. En revanche, l’idée de pouvoir utiliser le casque sur PS5 en même temps que son téléphone aurait vraiment été géniale et on regrette le manque de cohésion entre les branches audio et gaming du constructeur. Ceci dit, il reste toujours la possibilité de connecter le XM5 à la DualSense avec un mini-jack (inclus) depuis l’écouteur gauche.

Enfin, Sony nous fait profiter d’une connexion simple et rapide avec les PC et smartphones ainsi que du Fast Pair, une fonctionnalité Google qui permet de retrouver son casque en émettant un petit son ou en affichant sa dernière position connue.

Le WH1000-XM5, un bond de géant pour Sony ?

Si vous possédez le casque XM4 ou même XM3, l’achat de ce dernier modèle n’est peut-être pas nécessaire puisqu’ils se maintiennent tous les 3 à un très haut niveau de qualité sonore. En revanche, le nouveau casque de la firme dispose de nouvelles fonctionnalités et technologies améliorant grandement le confort d’utilisation. On parle notamment de la suppression de bruit active encore plus impressionnante, d’une captation audio exemplaire pour les appels et les diverses fonctions tactiles nous évitant de devoir sortir le téléphone de la poche.

Le confort est quant à lui toujours très bon. Ce n’est pas le changement radical de design qui va bouleverser cet aspect et on regrette d’ailleurs l’absence de charnières sur l’arceau pour le replier dans une plus petite pochette, mais la fabrication reste de grande qualité, au même titre que les matériaux utilisés. On a entre les mains un produit très abouti et Sony prouve qu’il pense plus loin que ses concurrents en termes de technologie puisque le fabricant est déjà très bon sur le plan audio pur et dur.

Points positifs:

  • Une nette amélioration pour la connexion aux périphériques et les appels
  • La recharge ultra rapide
  • La suppression de bruit très impressionnante
  • Compatible High-Res Audio
  • Sa grande compatibilité Androïd et iOS
  • Le confort optimal et les matériaux de grande qualité
  • L’application Sony Headphones très pratique pour changer les fonctions et l’EQ du casque
  • Une qualité sonore très juste sans basses vomissantes

Points négatifs:

  • Le casque ne peut plus se replier comme ses prédécesseurs
  • On aurait vraiment aimé pouvoir utiliser le casque sans-fil sur PS5 sans passer par le câble


Fiche technique du casque Sony WH1000-XM5:

POIDS
Env. 250 g
TYPE DE CASQUE
Fermé, dynamique
DIAPHRAGME
30 mm
AIMANT 
Néodyme
IMPÉDANCE (OHM)
48 ohms (1 kHz) (connexion via le câble pour casque audio, avec l’unité allumée), 16 ohms (1 kHz) (connexion via le câble pour casque audio, avec l’unité éteinte)
RÉPONSE EN FRÉQUENCE
4 Hz – 40 000 Hz (JEITA)
RÉPONSE EN FRÉQUENCE (FONCTIONNEMENT ACTIF) 
4 Hz – 40 000 Hz
RÉPONSE EN FRÉQUENCE (COMMUNICATION BLUETOOTH®)
20 Hz – 20 000 Hz (échantillonnage : 44,1 kHz) 20 Hz – 40 000 Hz (échantillonnage LDAC : 96 kHz, 990 kbit/s)
SENSIBILITÉS (DB/MW)
102 dB/mW (1 kHz) (connexion via le câble pour casque audio, avec l’unité allumée), 100 dB/mW (1 kHz) (connexion via le câble pour casque audio, avec l’unité éteinte)
RÉGLAGE DU VOLUME
Capteur tactile
TYPE DE CORDON
Unilatéral (amovible)
LONGUEUR DU CORDON
Env. 1,2 m
FICHE
Minifiche stéréo en L, plaqué or.
ENTRÉE(S)
minijack stéréo
STYLE DE PORT
Tour d’oreille
DSEE EXTREME
Oui
FONCTIONNEMENT PASSIF
Oui
MODE BRUIT AMBIANT
Oui
TEMPS DE CHARGE DE LA BATTERIE
Environ 3,5 h
MÉTHODE DE CHARGE DE LA BATTERIE
USB
AUTONOMIE DE LA BATTERIE (TEMPS DE LECTURE DE MUSIQUE EN CONTINU)
30 heures max. (NC activé), 40 heures max. (NC désactivé)
AUTONOMIE DE LA BATTERIE (EN CONVERSATION CONTINUE)
24 h max. (NC activé), 32 h max. (NC désactivé)
VERSION BLUETOOTH
Caractéristiques Bluetooth version 5.2
PORTÉE EFFECTIVE
10 m
GAMME DE FRÉQUENCES
Bande de 2,4 GHz (2,4000 GHz-2,4835 GHz)
PROFIL
A2DP, AVRCP, HFP, HSP
FORMAT(S) AUDIO PRIS EN CHARGE
SBC, AAC, LDAC
PRISE EN CHARGE DE LA PROTECTION DU CONTENU
SCMS-T
OPTIMISEUR NC PERSONNEL
Auto NC Optimizer
OPTIMISATION DE LA PRESSION ATMOSPHÉRIQUE
Oui
MODE BRUIT AMBIANT
Oui
ATTENTION RAPIDE
Oui
NOS NOTES ...
NOTE GLOBALE
9,5
Article précédentTEST – Outriders Worldslayer
Article suivantPlayStation Studios : Le rachat du studio Haven est officialisé et acté

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici