A côté de sa gamme emblématique XM, Sony possède une gamme d’écouteurs True Wireless moins onéreuse et reposant son concept sur la légèreté. Son dernier représentant, les LinkBuds S, vise une fois de plus le grand public tout en promettant sur la fiche d’approcher sa qualité audio du dernier modèle premium de la marque nipponne, les WF-1000XM4.

Un confort optimal pour le voyage et le sport, Sony frappe fort !

Une fois sorti hors de son emballage écologique fait de carton et pour le moins soigné, le petit étui qui renferme les deux écouteurs se présente sous un design très sobre, noir, avec un revêtement légèrement rugueux. A côté, la marque a eu la bonne idée d’intégrer 3 différentes tailles d’embouts pour les LinkBuds S, small; large et XL puisque les médiums y sont installés par défaut. Le changement se faire très facilement.

Les écouteurs à suppression de bruit en eux-mêmes s’inspirent clairement de leurs grands frères, les XM4. Ils sont très confortables à porter. Il s’agit d’ailleurs du plus gros point fort de ces modèles. Un détail qui a pour nous toute son importance, la surface ronde et tactile, qui occupe la plus grosse surface des écouteurs, est dirigée vers l’arrière de la tête, ce qui évite autant que possible à l’utilisateur de faire tomber ses écouteurs lorsqu’il met sa capuche, par exemple.

Leur légèreté est exemplaire et le maintien est vraiment correct. Les Sony LinkBuds S sont par conséquent idéaux pour le sport puisque leur indice inétanchéité IPX4 les rendent aussi résistants à la sueur et une petite ondée passagère. Nous déconseillons tout de même de les utiliser sous une pluie intense.

Les Sony LinkBuds S vous accompagnent n’importe où

Sur le point autonomie, nous avons un produit qui se maintient dans la moyenne. Les écouteurs offrent une durée d’écoute de 6 heures, tandis que l’étui garantit 20 heures d’écoute, soit un peu plus de 2 charges. Toutefois, certains concurrents proposent mieux comme les derniers écouteurs TWS de JBL.

Le rendu audio de ces petits écouteurs True Wireless est plutôt bon. On sent à l’usage que nous sommes sur un produit tout public puisque le diaphragme de 5 mm permet de s’adapter à n’importe quel style musical. Nous sommes par contre loin du rendu de la gamme XM avec un manque de profondeur dans les basses et de précision générale. Il est clair que les Sony LinkBuds S ne sont pas conçus pour les audiophiles et Sony manque peut-être même le coche en démarrant avec un tarif assez salé pour des modèles du genre.

Des capacités techniques standard, les audiophiles auront du mal

Ces nouveaux modèles annoncent une compatibilité sans-fil avec le Hi-Res Audio avec le support du codec LDAC. Mais une fois encore, il est difficile pour les écouteurs de tirer profit de toute la richesse d’un contenu audio non compressé. Sur ce plan, mieux vaut monter en gamme.

Il est effectivement difficile de justifier le tarif de plus de 150 euros demandés au lancement alors que les Sony LinkBuds S ne proposent hélas aucun degré d’excellence sur le plan technique général.

Alors certes, nous retrouvons tout un tas de technologies et fonctionnalités qu’embarque le casque WH-1000XM5 annoncé juste avant, mais ce n’est à nos yeux pas un argument de poids pour placer ces écouteurs au-dessus de certains autres concurrents.

Avec l’application Sony Headphones, nous avons la possibilité de régler certains paramètres comme l’activation de la suppression de bruit intelligente (très efficace ceci dit), l’égalisation prédéfinie ou personnalisée ainsi que les fonctionnalités des surfaces tactiles gauche et droite. En somme, les possibilités sont équivalentes à tous les récents modèles de casques ou écouteurs du fabricant.

Des discussions claires et sans encombre

On pourrait aussi souligner la fonctionnalité Speak-to-Chat et le mode Ambient Sound qui facilitent les discussions avec nos interlocuteurs sans enlever les écouteurs, la mise en pause de la lecture lorsqu’on en enlève un ou encore la compatibilité avec le contenu audio 3D dispose, par exemple, sur l’abonnement payant de Deezer. Mais l’un dans l’autre, ces options ne veulent pas dire grand-chose si les performances de base ne sont pas nécessairement au rendez-vous.

A qui s’adressent les Sony LinkBuds S ?

L’un dans l’autre, les écouteurs Sony LinkBuds S sont si légers qu’il est très agréable de les utiliser pour aller courir ou écouter n’importe quel style musical en voyage. Leur design est véritablement travaillé pour un port de longue durée transparent et sur ce point, Sony frappe fort. Grâce à l’application Sony Headphones, l’utilisateur peut aussi facilement paramétrer les accès rapides des écouteurs disponibles sur les deux surfaces tactiles. Mais lorsqu’il est question d’audio pur, les audiophiles n’y trouveront certainement pas leur compte. Le rendu est bien trop lisse et ne laisse finalement que trop peu de place à l’étonnement. Dans ce cas, mieux vaut se diriger vers les Sony WF-1000XM4.

Points positifs:

  • Un port très agréable avec un poids léger
  • Les différentes tailles d’embouts
  • Des écouteurs qui s’adaptent à tous les styles misucaux
  • La charge rapide de l’étui
  • Un design passe-partout et des contrôles instinctifs
  • Le Speak-to-Chat et le mode Ambient Sound pour discuter plus facilement
  • La suppression de bruit est incroyablement efficace

Points négatifs:

  • Le son manque de précision et les basses de profondeur
  • L’autonomie qu’offre l’étui est un peu faible

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici