Un vent de malheur se lève. Le ciel s’obscurcit et quelque chose se réveille dans les bois. Le Necronomicon est passé entre les mains d’un abruti et les forces du mal s’abattent de nouveau sur Terre. Heureusement, avec Ash, la mort n’est pas une fatalité. Dans Evil Dead: The Game, les joueurs peuvent se donner une chance de vaincre le démon de Kandar ou plutôt en prendre possession dans une expérience multijoueur asymétrique très intéressante.

Dernièrement, nous avons eu l’habitude de voir certains jeux vidéo adaptés au cinéma ou sur les petits écrans. Cette fois, c’est l’inverse. Saber Interactive nous propose une en ligne très dynamique avec Evil Dead The Game. A l’instar de ses semblables Friday the 13th ou Dead by Daylight, 4 survivants tentent de refermer le livre des morts tandis qu’un cinquième joueur leur mettra des bâtons dans les roues. Un concept qui plaît et qui rappelle fatalement nos jeux de cours de récréation. C’est palpitant de se faire courir après une étrange créature, et c’est satisfaisant d’attraper d’innocentes créatures entre ses griffes acérées. Alors si vous vous reconnaissez là-dedans et que vous êtes fans des films d’horreur de Sam Raimi, installez-vous et dégustez ce test sanglant.

Le mode solo, un plongeon dans l’univers d’Evil Dead

Evil Dead The Game est fondamentalement un jeu en ligne. Mais sachez qu’il existe un mode solo qui reprend 5 missions issues de moments de la trilogie et même de la série Ash vs. Evil Dead. Là, les joueurs pourront s’entraîner, repérer les différents environnements de jeu et se faire aux comme et aux objectifs divers. Un excellent point d’entrée avant de se plonger dans le bain multijoueur, surtout pour les non-initiés aux expériences asymétriques.

C’est également dans ce mode que les fans de la saga y retrouveront de très nombreuses références aux films, que ce soit par des dialogues, des objectifs, des éléments de décor et ennemis. L’un dans l’autre, ces éléments du mode solo permettent véritablement de se replonger dans le bain, car Saber Interactive a réalisé ici un superbe travail de fan service avec un gameplay plutôt sympa et des graphismes très plaisants.

Survivez. Ne vous éloignez pas des autres, le Mal observe.

L’expérience de jeu principale d’Evil Dead The Game est donc en ligne. Le joueur peut tout à fait jouer ces parties contre l’IA, mais la tension et les enjeux sont bien plus grands contre d’autres joueurs. En début de partie, on choisit donc d’incarner l’un des 4 survivants ou le démon de Kandar.

Dans le premier cas, le joueur peut choisir entre différents personnages issus des films et de la série. Pour les fins connaisseurs amateurs de V.O., la véritable bonne nouvelle est que les développeurs sont allés au bout des choses en proposant les voix originales des différents héros. Nous avons bien entendu Ash dans ses différentes versions, Scotty, Kelly Maxwell,Ed Getley, Cheryl Williams ou encore Annie Knowby. D’autres personnages et des apparences alternatives pourront être débloqués à travers les différentes missions solos du jeu.

Le choix du personnage a son importance. Chacun possède une compétence unique de départ et pourra en gagner d’autres en montant de niveau. Car oui, Evil Dead The Game possède un système de progression, idéal pour faire évoluer notre personnage fétiche. Par exemple, Ash de la série Ash vs. Evil Dead possède une compétence qui génère une aura qui affecte tous les survivants à portée et augmente leur résistance à la peur ainsi que les dégâts qu’ils infligent.

Pour le clan des survivants, le but d’une partie est divisé en plusieurs objectifs répartis sur la map. D’abord, il faudra trouver les pages perdues du Necronomicon puis la Dague de Kandar. Ensuite, il faudra bannir les créatures du mal. Durant leur exploration, les joueurs ont une jauge de peur qui augmente petit à petit à moins de se mettre à l’abri. Rester groupés ralentit également cette jauge, et c’est d’ailleurs le meilleur conseil pour les survivants: ne pas se disperser. Car un personnage apeuré est plus facile à contrôler par le démon de Kandar.

Un sadique pour semer la panique

Pendant ce temps, le cinquième jouer incarnera donc le Mal. Ce qui est assez bien fait, c’est que le démon se contrôle à la caméra subjective, à l’inverse des survivants qui sont contrôlés en vue à la troisième personne. On flotte alors au-dessus du sol avec un mouvement de balancier pour la caméra rappelant encore une fois les phases des films ou de la série où l’on observe le démon. Les choses sont vraiment bien faites.

Le démon va alors explorer les bois à la recherche d’énergie nécessaire pour poser des pièges à droite et à gauche ou créer des portails d’invocation de créatures.Au fil de la partie, le démon engrange de l’expérience et devient plus puissant en débloquant ses compétences. L’objectif est alors de générer de la peur auprès du groupe de survivants et de les piéger pour qu’ils n’accomplissent pas leur objectif.

Il faudra également posséder certaines créatures pour assister de manière active aux combats. Bien sûr, un mort n’a aucune chance contre une troupe de survivants et il faudra ainsi apprendre à jongler entre les cadavres tout en prenant le soin d’en invoquer d’autres ou de poser les pièges aux bons endroits pour déstabiliser les autres. Le seul souci lorsque l’on incarne un mort, contrairement à un joueur apeuré, c’est que les mouvements sont assez limités et le corps est lent, ce qui a une fâcheuse tendance à mettre le mort au placard un peu trop rapidement. Mais si on s’en sort bien avec tous ces éléments et la gestion des coups, on peut tout à fait semer la panique dans le groupe adverse. Et ça, ça n’a pas de prix.

Evil Dead The Game, une expérience vraiment réussie, mais il faudra voir sur la longueur

Evil Dead The Game, c’est donc très réussi au niveau de son gameplay. Mais il faudra voir comment le jeu saura varier son expérience au fil des mois. Car en quelques heures, il est facile d’avoir fait le tour du jeu. On a en effet que deux maps différentes et les objectifs sont toujours les mêmes. Le déroulement des parties, de manière générale, n’est variable que par les compétences des joueurs  et il ne s’agit pas ici d’un RPG très profond.

Après avoir (très lentement) augmenté le niveau de ses personnages pour en débloquer toutes les compétences, il faudrait un moyen de faire persévérer le joueur en lui donnant des récompenses substantielles pour justifier des heures de jeu. Ce n’est pas le cas ici, et il faudra donc voir comment s’en sort le jeu au niveau de l’activité de sa communauté pour ne pas que celle-ci lâche prise et que le matchmaking se retrouve plombé.

Un must have pour les fans de Sam Raimi

Evil Dead : The Game s’avère être un superbe hommage à la franchise qui passionne les amateurs d’horreur depuis plus de 40 ans. Saber Interactive et Boss Team Games ont eu le souci du détail concernant l’incrustation de fan service avec le casting original modélisé avec soin et doublé par les acteurs, des phrases, lieux et objets issus des films et même de la série pour véritablement plonger les joueurs dans l’univers de Sam Raimi.

A l’image de jeux comme Friday the 13th ou Dead by Daylight, le jeu offre des parties en ligne asymétriques bourrées d’action et de rebondissement, garantissant à chaque clan des éléments nécessaires à des renversements de situation. Cela dit, quelques déséquilibres sont à noter entre le démon et le groupe de survivants, mais rien de dramatique. Toutefois, on déplorera tout de même une certaine redondance dans les parties qui s’installe assez rapidement puisque seules deux maps sont au programme pour l’organisation de parties qui se déroulent toujours de la même manière.

Cette adaptation vidéoludique de Ash vs. Evil Dead est donc très bonne dans l’ensemble et respecte totalement ce qui a été fait pour nos petits et grands écrans. Si vous aimez les sensations d’insécurité, l’angoisse et l’incertitude de survivre, ce jeu en ligne est fait pour vous. Car oui, si vous ne l’achetez que pour les 5 missions solos, vous risquez de vous ennuyer.

Points positifs:

  • Du fan service à gogo
  • Des parties bourrées d’action
  • Les maps sont assez grandes pour permettre l’exploration
  • Un rendu visuel vraiment intéressant
  • Les missions solos qui renvoient directement aux moments cultes de la franchise
  • Le casting original au doublage des personnages
  • Le cross-plateforme

Points négatifs:

  • Un déséquilibre parfois gênant entre héros et démon
  • Seulement deux maps, ce qui rend les parties trop similaires
  • La progression d’un personnage est bien trop lente

Fiche technique d’Evil Dead The Game:Éditeur : Saber Interactive
Développeur : Boss Team Games | Saber Interactive
Date de sortie : 13 mai sur PS4, PS5, Xbox et PC
Type : Survival-horror
Langue : Anglais sous-titré français

NOS NOTES ...
NOTE GLOBALE
8
Article précédentPreview : The Lord of the Rings : Gollum
Article suivantPREVIEW : Steelrising
Juste un homme qui donne vie à ses idées du haut de son clavier. Curieux de technologies et toujours enthousiaste pour les sorties vidéoludiques, je tâche de rester neutre sur un terrain ou une guerre de consoles inutile fait rage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici