Dragon Quest Treasures est un nouveau spin-off de la célèbre saga Dragon Quest signée Akira Toriyama (Dragon Ball). Publié en décembre dernier par Square Enix, le jeu se présente sous une forme plus enfantine que les jeux de la série principale. On y incarne Erik (un personnage de Dragon Quest XI dans sa jeune version) et sa sœur Mia. Tous deux piégés à bord d’un Drakkar Viking, ils croiseront rapidement la route de deux créatures qui les amèneront à s’échapper du bateau pour partir en quête de trésors sur l’archipel de Draconia.

Deux jeunes chasseurs à l’assaut de Draconia

Treasures, c’est aussi un peu un successeur spirituel des jeux Dragon Quest Monsters puisque le personnage que l’on incarne (Mia, Erik ou les deux en alternance) devra composer une équipe de monstres qu’il aura dompté pour mener à bien tous les objectifs du jeu. L’aspect Pokémon est donc très présent. Le joueur sera constamment confronté à de nouveaux ennemis aux pouvoirs et attaques différentes qu’il pourra mettre K.O et espérer que ces derniers posent leur candidature pour rejoindre l’équipe.

L’aventure démarre assez lentement, mais la mise en scène est très soignée. Le scénario est quant à lui simpliste puisque l’objectif principal sera, dans un univers de piraterie, de trouver et récolter les 7 pierres du Dragon qui se cachent sur les îles de Draconia avant les corsaires ennemis. Tout l’intérêt du jeu réside dans la chasse au trésor.

Déterrez-les tous !

Pour trouver tout ce que l’archipel a à offrir, il suffira de suivre la carte pour les coffres de faible valeur (qui contiennent généralement des babioles et consommables) ou d’utiliser une sorte de boussole pour les butins plus précieux ainsi que la vision des monstres de l’équipe pour obtenir un indice sur leur emplacement exact.

L’exploration se fait sans mal. Draconia est composé de différents biomes très classiques (des étendues enneigées, des prairies, un volcan ou encore l’éternel désert). Pour s’y mouvoir, Erik et Mia pourront faire appel aux monstres pour atteindre des recoins impossibles d’accès à pieds. La région regorge de petites choses à ramasser pour faire de la cuisine et ainsi obtenir des buffs, des potions ou des projectiles à lancer sur l’ennemi.

N’est pas guerrier qui veut

À ce sujet, le système de combat est peut-être l’un des seuls bémols de cette aventure accessible. À côté des monstres qui attaqueront automatiquement les ennemis, notre petit personnage n’aura le choix qu’entre trois actions en combat. La première est une attaque à la dague, la seconde une roulade d’esquive tandis que la troisième est l’usage d’un lance-pierre. Son usage est anecdotique lorsqu’il s’agit d’attaquer l’ennemi. Mais il est possible de changer de munitions et utiliser divers effets pour endormir la créature en face de nous ou favoriser son recrutement, par exemple. C’est donc davantage un outil stratégique qu’une véritable arme redoutable.

Dragon Quest Treasures, plus mature qu’il n’y paraît

Dragon Quest Treasures est finalement un RPG très accessible qui offre près de 30 heures de jeu avec une aventure principale intéressante et de nombreuses quêtes annexes. S’il est facile de s’en détourner à cause de son premier contact plutôt enfantin, le jeu se révèle être une bonne surprise avec un système de progression addictif à base de collecte de monstres et de leveling. Il est toutefois regrettable que les développeurs n’aient pas pris un peu plus de temps pour étoffer le système de combat. Quoi qu’il en soit, le tout est parfaitement jouable sur Switch avec une framerate très constante, une bonne distance d’affichage et des bugs pratiquement absents.

Points positifs:

  • Les nombreux trésors à récolter et qui contiennent des références à la saga
  • L’aspect collectionnite est bien présent, c’est addictif
  • Un scénario simpliste, mais attrayant
  • Un jeu qui utilise assez bien les capacités de la Nintendo Switch
  • Une durée de vie honnête

Points négatifs:

  • Un combat design trop simpliste et très répétitif
  • Des dialogues régulièrement ennuyeux


Fiche technique de Dragon Quest Treasures :
Éditeur : Square Enix
Développeur : Square Enix
Date de sortie : 9 décembre 2022 sur Nintendo Switch
Type : RPG
Langue : japonais sous-titré français

NOS NOTES ...
NOTE GLOBALE
8
Article précédentAssassin’s Creed Mirage: la date de sortie aurait fuité
Article suivantForza Motorsport présente ses innovations en vidéo
Juste un homme qui donne vie à ses idées du haut de son clavier. Curieux de technologies et toujours enthousiaste pour les sorties vidéoludiques, je tâche de rester neutre sur un terrain ou une guerre de consoles inutile fait rage.

82 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici