Need for Speed Unboud signe le retour de la célèbre franchise de jeux de course arcade d’Electronic Arts qu’i s’était un peu perdue ces dernières années. Dernièrement entre les mains de Ghost Games, la série revient aujourd’hui aux bons soins de Criterion Games qui était aux commandes de titres adorés par les fans du genre comme la série Burnout et Need for Speed Most Wanted. Mais tout s’est un peu précipité pour NFS Unbound qui est resté dans l’anonymat jusqu’en fin d’année pour ne se donner que deux mois pour se faire connaître et convaincre. Faut-il y voir une entourloupe ?

Une direction artistique qui tire son épingle du jeu

Dans Need for Speed Unbound, on peut directement créer son propre avatar avec un créateur de personnage assez simple. De là, il est possible de modifier la forme du visage, la coiffure et, bien sûr, les fringues. Car ce nouvel opus sort sous le signe de la collaboration puisque de très nombreuses marques sont au rendez-vous pour habiller notre pilote. D’ailleurs, c’est là que l’on plongera directement dans la direction artistique si particulière du jeu de course, alliant une modélisation réaliste sous le moteur Frosbite (Battlefield / Battlefront) à des personnages en cel shading et des effets de conduite inspirés du street art.

Le cel shading, il fallait oser !

Qu’on l’aime ou non, ce nouveau tournant artistique a le mérite d’être original et cela permet surtout aux développeurs de laisser tomber le domaine dans lequel ils ne sont pas au top niveau (les modélisations de personnages) pour se concentrer sur la conduite à l’état brut.

Yamborghini High

Bien sûr, le jeu se montre aussi très permissif du côté des personnalisations de voiture. Avec plus de 140 bolides disponibles et toutes les améliorations esthétiques et mécaniques qui vont avec, le joueur peut s’en donner à cœur joie. À vrai dire, cela fait bien longtemps que l’on n’avait pas pris autant de plaisir à personnaliser des caisses avec cette sensation que le spectre d’Underground 2 plane sur ce nouvel opus. De nombreux constructeurs de renommée sont au rendez-vous avec des Bugatti, Ferrari, Lamborghini, Ford, Porsche, Lotus, Mitsubishi…

 Need for Speed Unbound dispose de près de 150 voitures à personnaliser

Chaque voiture est classifiée selon sa puissance initiale. Mais l’objectif principal du jeu sera de gravir les échelons dans le club fermé des courses de rue et réussir le Grand, un rassemblement ultime en 4 courses où le joueur devra conduire une voiture de chaque catégorie spécialement apprêtée pour l’occasion. Une façon intelligente de brasser l’expérience de jeu au complet pour le défi final.

Mais bien sûr, le scénario ne s’arrête pas là et tout se déroule sur fond de vengeance et d’honneur. Nous ne vous en dirons pas davantage pour éviter de vous gâcher l’effet de surprise, mais sachez que la narration reste malgré tout fort en retrait et ne se pointe que lors des quelques rassemblements importants du jeu. Le reste, cela se passe sous forme de discussions radio avec de nombreux intervenants, ce qui peut perdre le joueur s’il ne retient pas les noms et les visages.

Au niveau des sensations, puisque l’on a essayé le jeu sur PS5, nous avons eu un plaisir fou à se lancer à vive allure dans les rues de Lake Shore au volant de différents bolides qui délivrent chacun une conduite unique. Le titre se rend très accessible et il ne faudra qu’une bonne heure pour se faire au gameplay avec cette façon spécifique d’effectuer des dérapages tout en activant les effets street art emblématiques de Need for Speed Unbound.

Money, Money, Money

À l’image de ce qui s’est fait dans la saga Need for Speed depuis des années, les courses poursuites contre les flics sont de retour. La journée comme la nuit, le joueur risque l’argent qu’il a durement gagné avec des alertes allant du niveau 1 à 5. Au palier le plus important, la Police fera appel à des voitures plus rapides, des SUV renforcés pour vous démolir et même des hélicoptères. Rassurez-vous il est tout à fait possible d’échapper à tout ce bazar avec quelques astuces efficaces que le jeu partagera en cours de route. Mais si l’on se fait coincer ou démolir, il faudra donner tout le cash gagné entre deux arrêts à la planque. Une mécanique toujours aussi efficace et qui ajoute un peu de piment dans la course au fric.

Car de l’argent, il va en falloir un sacré paquet pour acheter et améliorer les voitures de nos rêves. Mais le jeu est bien fait puisqu’au fil de l’aventure, les gains augmenteront. Mais les risques aussi. Toutefois, nous avons noté que NFS Unbound mettait assez bien de temps à dévoiler son plein potentiel. Nous avons passé quelques heures sur une carte en mode ouvert avec seulement 2 ou 3 points d’intérêt à nous demander comment se remplir les poches et s’offrir d’autres 4 roues.

Un retour en force qui n’ose pas assez

Need for Speed Unbound est une expérience de jeu propre et complète sans microtransaction comme on voudrait en voir plus souvent. Ça sent bon la nostalgie avec une ambiance très underground et une réalisation artistique audacieuse jamais vue auparavant. Les sensations de conduite sont au rendez-vous et la personnalisation de voitures est tout simplement jouissive.

Il y a cela dit quelques aspects sur lesquels il manque un peu de travail comme le scénario qui se dessine au second plan avec des répliques trop bon enfant alors que le jeu pourrait adopter un ton bien plus adulte et austère. Dommage aussi que le mode en ligne ne puisse pas rassembler plus de joueurs à Lake Shore puisque les serveurs sont limités à 16 joueurs.

Enfin, il faudra aussi revoir le rythme de l’aventure et la variété des épreuves proposées qui restent bien en deçà de la concurrence. Entre les courses de rue et du free-style en arène, le tout devient un peu répétitif après quelques heures de jeu.

Points positifs:

  • Un jeu terminé sans gros défauts apparents
  • De belles performances sur consoles avec de la 4K dynamique à 60 fps
  • Un grand nombre de voitures à personnaliser
  • Un jeu plutôt joli dans l’ensemble
  • Des sensations de conduite excellentes
  • La bande-son premium avec de nombreux artistes de renom, ça sent Underground 2 !
  • Le street art amené en effets de conduite, l’idée est originale

Points négatifs:

  • Un scénario trop en retrait
  • Le jeu met un peu de temps à démarrer et dévoiler son potentiel
  • Le mode en ligne limité à des serveurs de 16 personnes
  • Le jeu manque un peu de diversité dans ses épreuves
  • Le mode photo un peu pauvre


Fiche technique de Need for Speed Unbound :
Éditeur : Electronic Arts
Développeur : Criterion Games
Date de sortie : 2 décembre 2022 sur  PS5, Xbox Series X|S et PC
Type : Course arcade
Langue : français

NOS NOTES ...
NOTE GLOBALE
7
Article précédentSTAR WARS Jedi: Survivor : Limited Run dévoile une édition collector
Article suivantNoël pour un gameur : notre guide d’achat 2022 est là
Juste un homme qui donne vie à ses idées du haut de son clavier. Curieux de technologies et toujours enthousiaste pour les sorties vidéoludiques, je tâche de rester neutre sur un terrain ou une guerre de consoles inutile fait rage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici