La marque Turtle Beach n’est pas étrangère aux joueurs Xbox. En effet, il n’est pas rare de croiser dans les rayons de magasins spécialisés des produits estampillés, dont une vaste gamme de casques et plus récemment des manettes. Il y a quelques mois encore, le modèle Recon était l’une des meilleures alternatives filaires abordables avec diverses options bienvenues sur le devant de la manette et que nous ne retrouvions pas sur le pad officiel. Cette année, c’est la Turtle Beach React-R qui vient une fois de plus bousculer la concurrence. Ce modèle se veut encore meilleur marché tout en continuant de proposer assez d’options pour convaincre un joueur régulier.

Une ergonomie qui de déstabilise pas, la React-R séduit la commu Xbox

Dès le déballage, on ressent très clairement que le fabricant a beaucoup misé sur la prise en main. Plus légère que la manette de Microsoft, la manette React-R de Turtle Beach offre un confort exemplaire avec une surface grip entourant la quasi-totalité des deux poignées. Le plastique semble aussi de bonne facture puisque nous n’avons pas remarqué d’imperfections dans la découpe de la coque ou de grincements.

Les boutons sont très réactifs et délivrent de bonnes sensations sans être trop relevés. Ils sont néanmoins un peu plus bruyants que la normale. Une fois encore, on retrouve du grip sur les 4 gâchettes (y compris sur LB et RB, donc !) ainsi que des joysticks incurvés et contournés d’une surface subtilement dentelée pour accrocher les doigts.

Cette Turtle Beach React-R n’a donc pas vraiment à rougir de la concurrence au niveau de son ergonomie et puise dans le savoir-faire du fabricant pour garantir une stabilité impeccable en toutes circonstances. Cerise sur le gâteau; la croix à 8 directions donne de meilleures possibilités de combos aux jeux de combat, surtout que l’incurvation  et la glisse du pouce sur le plastique sont deux facteurs optimisés pour remporter la victoire.

Une manette prête pour les headshots

Au dos se trouvent deux petites palettes larges, ou ce qui s’apparente peut-être plus à des boutons additionnels. Leur positionnement permet une activation facile avec les deux majeurs. De plus, il n’est pas nécessaire de passer par un logiciel quelconque pour y assigner des fonctions. Grâce à la touche additionnelle placée au-dessus du bouton Xbox, le joueur peut entrer dans un mode d’assignation simple d’utilisation.

On doit bien avouer que depuis que nous utilisons des manettes avec ce système, il est difficile de revenir à la normale sur des FPS. Dans notre cas, pour nos longues sessions de Destiny 2 ou Call of Duty Warzone, nous exploitons la palette droite pour le saut, ce qui nous donne une bien meilleure flexibilité dans nos mouvements aériens. La palette de gauche, elle, est assignée à la glissade pour que nous puissions aussi diriger le personnage pour viser l’ennemi au raz du sol.

Le chat et le jeu compétitif au cœur de la Turtle Beach React-R

En plus de la fonction d’assignation des touches arrière, la manette reprend la touche permettant d’activer le Superhuman Hearing. Il s’agit d’une fonction propre à la marque qui améliore le son avec un procédé digital pour capter au mieux les sons environnants donnant un avantage stratégique. Dans un FPS compétitif, le système va par exemple augmenter les fréquences aiguës pour pousser les bruits de pas ou les autres mouvements en général. À droite, nous retrouvons un bouton pour couper la captation du micro auquel est branchée la manette. Par déduction, il est donc possible de brancher un casque jack 3,5mm sur le pad entre les deux poignées.

Le superhuman hearing, un bel avantage face à des casques classiques

Une option abordable à ne pas manquer

Alors certes, vous allez nous dire que pour une dizaine d’euros en plus, vous pouvez très certainement vous procurer une manette Xbox officielle et passer outre la React-R de Turtle Beach. Sauf que dans les faits, cette manette délivre non seulement une ergonomie très bonne, mais aussi une légèreté qui plaira forcément aux adeptes de périphériques poids plume. Elle dispose aussi de boutons arrière additionnels qui représentent un atout incontournable pour les joueurs de FPS. Facile à atteindre et enclencher avec un paramétrage à la volée, c’est sans doute l’atout principal qui fera craquer les joueurs compétitifs.

Enfin, le trio de boutons supplémentaires donne encore plus de maniabilité sur la gestion du son chat/jeu, ce qui n’est pas plus mal puisque les menus de la Xbox ne sont pas réputés pour être les plus rapides ni les plus ergonomiques. Pour ne rien manquer de l’action, on ne va donc pas cacher qu’il s’agit encore d’un atout supplémentaire.

On aurait en revanche peut-être aimé une meilleure souplesse au niveau des gâchettes LT et RT ainsi que sur les touches X, Y, B et A. Mis à part ça, la React-R conçue pour exceller sur Xbox Series X, Xbox Series S, Xbox One et PC sous Windows 10 et 11 est un régal à utiliser et ne comprend rien de moins que le pad officiel (si ce n’est un mode filaire), mais, au contraire, bien plus encore. Une manette de référence pour la commu Xbox ? Très certainement, surtout qu’elle vient dans un noir traditionnel classieux ou un look blanc/violet rétro assez sympa.

Points positifs:

  • Une qualité de fabrication plutôt bonne
  • Les gâchettes arrière et la possibilité de les paramétrer à la volée
  • Toutes les fonctions d’une manette traditionnelle et plus encore
  • L’esthétique est plutôt bonne
  • Une manette légère, ce qui plaira à une certaine catégorie de joueurs

Points négatifs:

  • Un câble un poil trop court (2,5m)
  • Les gâchettes manquent un peu d’amortissement


Fiche technique de la Turtle Beach React-R:

Connectivité: Câble détachable de 8 ft / 2,5 m avec connecteur USB de type C (console de type A)
Entrée/sortie audio: Capsule à condensateur de 25 mm de diamètre à polarisation permanente
Poids: 271 g (sans câble)
Dimensions (mm): 155 x 63 x 110
Compatibilité: Compatible avec Xbox Series X|S, Xbox One et PC sous Windows 10 et 11

NOS NOTES ...
NOTE GLOBALE
9
Article précédentPREVIEW : Dakar Desert Rally
Article suivantPREVIEW – Atlas Fallen, quand Thanos rencontre Kratos

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici