Au vu du succès des chaises T200 disponibles sur le marché depuis un bon moment, Corsair a décidé d’en améliorer la formule et propose dès à présent son modèle Corsair TC200. Cette fois, le siège se montre un peu plus imposant et compte diverses fonctionnalités destinées à améliorer le confort de son utilisateur. Vendu au tarif piquant de 390€ environ, ce fauteuil vaut-il le coup ?

Pour cette nouveauté, l’entreprise américaine vise avant tout sur la sobriété. Il existe un modèle noir ou un modèle gris/blanc qui se déclinent tout deux en deux variantes. Le joueur peut opter pour un revêtement en similicuir ou en tissu intégral. Il est aussi intéressant d’ajouter qu’aucune de ces options ne change le prix de vente.

Le format de la Corsair TC200 est inspiré des courbes d’un véritable siège de course automobile. Il enveloppe très bien son utilisateur, mais les fortes carrures risquent peut-être de se sentir un peu à l’étroit malgré le fait que les mensurations de ce nouveau joujou dépassent celles du modèle précédent. Nous avons donc une largeur de dossier de 53 cm pour 83 cm de haut et une assise relativement courte de 45,5 cm.

Bien que certains modèles de siège gaming disposent d’une assise plus grande, cette dimension à l’avantage de ne pas gêner son utilisateur derrière les genoux et éviter des coupures de circulation.

Dans son ensemble, la Corsair TC200 est très moelleuse. On s’écarte donc de la fermeté d’une chaise Noblechairs HERO ou Secretlab TITAN. A l’appréciation de chacun. Nous avons affaire à des coussins à mémoire de forme qui s’adapteront au joueur à force d’utilisation, ce qui n’est pas plus mal. L’ensemble de ce nouveau modèle est de toute façon renforcé avec un châssis en aluminium durable qui maintient le tout bien en place.

Qui plus est, le dossier intègre un support lombaire qui, couplé au coussin de tête, donne un très bon maintien du dos. La partie inférieure est légèrement convexe pour épouser au mieux la forme naturelle de la colonne vertébrale et le résultat est très convaincant. On aurait toutefois aimé une molette qui nous permet de régler la courbure de ce support lombaire pour qu’il puisse vraiment s’adapter à tous.

Les accoudoirs en 4D s’adaptent facilement aux préférences des joueurs. On peut régler leur hauteur, leur orientation sur un plan horizontal sur + ou – 45 degrés, les écarter ou les rapprocher et les avances ou les reculer. Il faut toutefois savoir un peu forcer pour les régler selon nos envies car les mécanismes sont un peu capricieux. Ce n’est hélas pas les plus aisés à orienter lorsque l’on compare cette TC200 à d’autres siège de la même gamme de prix et ces accoudoirs ont du mal à rester fermement en place. La présence d’un petit jeu et du bruit de plastiques qui se cognent qui l’accompagne ne nous donne pas les sensations premiums attendues.

A qui s’adresse cette Corsair TC200 ?

Ce nouveau modèle de siège gaming de la marque américaine n’est pas pour tout le monde. Comme le précise Corsair, le TC200 n’est conçu que pour des personnes de maximum 1.95m et 122 Kg. Le confort est bien au rendez-vous et il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’un siège plutôt moelleux et que les joueurs qui recherchent quelque chose de ferme devront donc passer leur chemin.

Elle possède plusieurs options qui font d’elle une chaise véritablement intéressante comme des accoudoirs 4D réglables à souhait, des roues de 75 mm pour une glisse aisée, un dossier inclinable de 90 à 180 degrés ainsi qu’un coussin de tête à la finition exemplaire et lui aussi moelleux.

Cela dit, tout n’est pas rose pour la TC200. Vendue à près de 390 euros, cette version améliorée de la T3 (selon les retours des joueurs) présente une qualité de fabrication finalement moyenne pour cette gamme de prix et des choix assez étranges de la marque comme les roues autobloquantes lorsque personne n’est sur l’assise et très bruyantes, le jeu dans les accoudoirs et la force à déployer parfois pour les régler ainsi que l’aspect très plastique de certaines parties.

Dans l’ensemble, c’est donc un bon siège, confortable avec du tissu et du similicuir de qualité, très design, mais qui aurait mérité un peu plus d’attention sur son ergonomie et son assemblage. Il est donc principalement conseillé aux joueurs qui aiment se sentir un peu enveloppés sur le dossier avec une assise moelleuse. Cette TC200 reste malgré tout une évolution intéressante des modèles précédents qui prouve que la marque est à l’écoute de sa communauté.

Points positifs:

  • Des mousses très confortables
  • Une qualité de fabrication plutôt bonne
  • Des coloris sobres et un design efficace
  • Un montage facile, à une exception près…
  • Les nombreux réglages d’orientation des accoudoirs et l’angle d’inclinaison du dossier

Points négatifs:

  • Des roulettes autobloquantes bruyantes
  • Les accoudoirs ne sont pas souples à régler
  • Le montage du dossier n’est franchement pas évident

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici