Comme tout droit tiré des 90’s, TMNT : Shredder’s Revenge est pourtant un tout nouveau beat’em up à lasauce pixel art signé Tribute Games et DotEmu. Disponible depuis le 26 juin sur PlayStation, Xbox, Nintendo Switch et PC, le titre est un hommage aux jeux Tortues Ninja de l’époque, et plus particulièrement le titre Turtles in Time de Konami duquel il s’inspire grandement.

TMNT : Shredder’s Revenge respecte totalement les tortues d’époque

C’est avec une introduction d’enfer insufflant un brin de nostalgie à la série animée de l’époque que nous retrouvons Leonardo, Donatello, Michelangelo et Raphaël pour un nouveau combat contre le clan des Foot et Shredder, accompagnés de Maître Splinter et la journaliste April O’Neil (un personnage bonus pourra être aussi débloqué en fin de campagne). Le speech de base est relativement classique et finalement très bien à l’univers des tortues. Le jeu ne manque d’ailleurs pas de fan service en opposant nos héros à de célèbres antagonistes.

Il ne faut pas nier l’évidence, TMNT : Shredder’s Revenge mise tout sur le gameplay et plus particulièrement le fun entre amis. Si le jeu peut être apprécié en solo, on sent clairement que le studio québécois à son origine a véritablement voulu booster le fun avec de la coopération.L’expérience dans son ensemble est très dynamique.

Que ce soit par une colorimétrie vive et saturée, une esthétique rétro qui plaira aux fans de l’époque et une bande-son tonique, le titre donne la pêche et booste l’envie d’en découdre avec les ennemis. Les combats sont aussi très bien animé. On ressent une légère rigidité pour ainsi dire imposée par le choix artistique du soft, mais tout reste très réactif sans véritable problème de physique. Et ce point est très précisément l’élément central d’un bon beat’em up.

Une expérience de jeu classique, sans grosses prises de risque

Côté combat design, TMNT : Shredder’s Revenge n’est pas un des jeux les plus riches que l’on connaît. Le joueur peut asséner des coups avec une touche et enchaîner les combos et coups aériens, réaliser une attaque spéciale en ayant rempli la jauge spéciale après avoir porté plusieurs coups sans subir de dégâts et bien sûr esquiver. Les personnages ont à peu près tous les mêmes patterns de mouvements sans apporter de réelle diversité et ce n’est qu’en combinant ces actions que le joueur pourra vraiment varier les plaisirs et profiter de bonnes sensations de frappe. En multijoueur, l’intérêt est de se soutenir l’un l’autre en partageant des points de vie et en réalisant de simples stratégies pour venir à bout des hordes. Le seul problème survenant en cours de partie à plusieurs vient de la lisibilité à l’écran qui se surcharge d’effets de combat assez régulièrement.

TMNT : Shredder’s Revenge n’est pas compliqué en soi. Certains s’y ennuieront peut-être même un peu mais la campagne ne dure de toutes façons pas plus de 4-5 heures. Mais le jeu de Tribute Games est en tout cas une excellente opportunité de faire découvrir la franchise ou le genre beat’em up à n’importe quel membre de la famille, même aux plus jeunes. Son accessibilité le rend appréciable par la plupart des personnes, même ceux qui ne seraient pas familiers avec le jeu vidéo. Bref, c’est comme si on invitait un copain ou un membre de la famille dans une vieille salle d’arcade pour se payer une bonne tranche de fun.

La lisibilité est limitées lorsqu'on joue en coopération à plusieurs

Si l’on veut vraiment du challenge, il faudra alors se diriger vers le second mode de jeu, le mode « Arcade », mais qui ne crée pas vraiment la surprise puisqu’il recycle tous les niveaux du mode histoire avec la contrainte d’un nombre de vies limité. Ici, le joueur devra enchaîner une quinzaine de niveaux en évitant de perdre de la vie et ainsi échapper au Game Over. Le but est véritablement d’enchaîner les vagues ennemies avec une difficulté croissante pour prouver à tous que les Tortues Ninja peuvent surmonter n’importe quel défi.

Un bel hommage aux jeux d’époque avec une pointe de modernité

TMNT : Shredder’s Revenge est finalement un excellent divertissement pour les fans de la franchise ou les amateurs de beat’em up rétro. La charte d’époque est complètement respectée et le titre se montre très dynamique et appréciable par un large public. Le fun se fait d’autant plus ressentir en coopération locale mais il s’arrête hélas à la rejouabilité limitée du titre.

Outre le mode Histoire d’une durée de vie de quelques heures, le mode Arcade ne propose rien de plus si ce n’est quelques contraintes de difficulté pour pimenter le challenge à travers les mêmes niveaux. Fatalement, on aura vite fait de passer outre après avoir anéanti le nouveau plan de Shredder. Mais bon… vu le prix de vente, on ne peut que se réjouir, d’autant plus que les abonnés au Xbox Game Pass peuvent s’y plonger sans frais supplémentaires. What else ? Hé bien l’édition collector de fou à 200 euros !

Points positifs:

  • Un gameplay très dynamique
  • Une bande-son d’enfer
  • Un très bel hommage aux jeux d’époque
  • Une physique vraiment correcte
  • Encore plus de fun en coopération

Points négatifs:

  • Une rejouabilité limitée
  • Le mode arcade recycle les niveaux du mode Histoire
  • La lisibilité devient limitée à plusieurs

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici