Microsoft poursuit ses alliances avec les différents constructeurs de périphériques pour délivrer une gamme d’appareils estampillés « Designed for Xbox« . Et récemment, Turtle Beach a rejoint les rangs de ces partenaires officiels en mettant à disposition des joueurs ses nouveaux casques dont ce Stealth 700 Gen 2 Max Xbox. Mais que les autres se rassurent, même si le packaging peut nous induire en erreur, ces nouveaux modèles de casques de jeu sont en réalité des perles rares qui fonctionnent sur toutes les plateformes, y compris les PlayStation grâce à une petite astuce.

Premier contact avec le Stealth 700 Gen 2 Max

Le modèle qui nous intéresse aujourd’hui est le Turtle Beach Stealth 700 Gen 2 Max. Un casque haut de gamme proposé à environ 200 euros et qui possède quelques qualités très intéressantes pour en faire son casque de tous les jours.

Parlons dans un premier temps du design. Il ne s’agit pas vraiment d’une rupture par rapport à ce qui a déjà été fait par la marque. Nous avons toujours cette forme d’écouteur ovale, légèrement anguleuse et un squelette en plastique qui, sous le poids des écouteurs, a tendance à ballotter. On aurait du coup préféré en assemblage plus costaud pour un casque vendu à ce prix.

L’arceau est lui constitué d’une base en aluminium et enveloppé de plastique. Celui-ci se montre cependant assez rigide, ce qui ne présage rien de bon pour les grosses têtes. Lorsque l’on s’amuse à élargir l’arceau, on constate une force exercée sur les petites visses fixées au plastique du casque près des charnières. Sur la longévité, ça reste donc à voir. La face inférieure comprend un mousse à mémoire de forme très agréable au toucher et supposé atténuer les 380 grammes posés sur la tête.

Concernant les écouteurs, ceux-ci pivotent horizontalement vers l’intérieur et très légèrement verticalement grâce aux charnières qui sont fixées au milieu de la coque. Il est donc tout à fait possible et confortable de laisser le casque posé sur la poitrine s’il n’est pas utilisé, sans gêne au niveau du menton.

Un maximum de confort pour palier au poids

Les écouteurs se dotent de coussins à double texture, comme c’était déjà le cas sur d’autres modèles de la marque auparavant. On a donc ce similicuir sur les bords extérieurs pour atténuer les sons parasites et un tissu très doux qui vient au contact de la peau sur le bord intérieur. Le tout enveloppe un mousse à mémoire de forme parfait pour les lunettes et qui contient des microcapsules de gel rafraîchissantes comme on pouvait retrouver sur certains modèles de casques Razer. Une méthode qui a déjà fait ses preuves pour des modèles fermés de ce genre, mais qui n’est pas suffisante en période estivale, dans une pièce chaude.

Sur l’oreillette droite se situe un micro rigide qui vient s’y loger lorsque l’utilisateur n’en a plus besoin. Avec son système flip to mute, il suffit donc de le relever pour couper la captation de la voix. Viennent également s’ajouter tous les contrôles du Stealth 700 Gen 2 Max comme la molette de réglage sonore, la balance chat/son du jeu (uniquement disponible sur Xbox), le sélecteur de mode de son avec 4 présets préenregistrés, le bouton de mise en marche et le bouton d’appairage Bluetooth.

La charge, elle se fait par le biais d’un câble USB qui garantit 8 heures d’autonomie pour une charge de 15 minutes. La batterie permet d’atteindre 40 heures de jeu, ce qui n’est pas mal du tout, mais qui est certainement revu à la baisse si un appareil est connecté en Bluetooth en même temps que l’utilisation du mode sans-fil 2,4 GHz.

Des spécificités techniques vraiment étonnantes

Le plus impressionnant chez ce Turtle Beach Stealth 700 Gen 2 Max, c’est sans aucun doute sa grande flexibilité. Vous pouvez faire de lui votre casque de jeu quotidien. Malgré sa certification Xbox, il est tout à fait compatible sur PC, Mac, Switch (par Bluetooth), tous les autres appareils Bluetooth et même sur PlayStation. Un fait qu’il est intéressant de souligner puisqu’en général, les deux constructeurs rendent cette compatibilité cross-plateforme presque impossible. Alors comment Turtle Beach ont-ils fait, nous direz-vous ? Sur le dongle USB se trouve un switch qui permet de passer d’une connexion Xbox à un mode universel pour PlayStation/PC.

Le mieux dans tout ça, c’est que ce modèle se veut entièrement compatible avec les différents formats audio spatial comme Dolby Atmos et DTS:X et l’audio 3D de la PS5. What else ? Voilà un casque qui vous fera économiser pas mal d’argent.

Parlons également de ces écouteurs Nanoclear de 50 mm qui constituent l’atout central de ce casque. Car bonne fut la surprise quand nous avons pu expérimenter les différents modes d’écoute. A part le réglage Superhuman Hearing qui, selon nous, a tendance à trop booster les basses et écraser le reste de la plage de fréquences, les autres se montrent assez bien équilibrés avec une accentuation des aigus, de meilleures basses, une amplification des deux ou une amélioration de la clarté des dialogues.

Le passage de l’un à l’autre peut se faire via l’application qui indique clairement le mode dans lequel on se trouve. Sinon, le bouton du casque nous donne un repère sonore de 1 à 4 bips pour nous signaler le mode choisi. A moins de les avoir retenus par cœur, ce n’est pas très ergonomique. Il aurait peut-être fallu ajouter une instruction vocale.

L’application Turtle Beach Audio Hub donne également la possibilité de créer son mode custom en affichant 3 paramètres de niveaux. On peut alors régler l’intensité des aigus, basses et dialogues pour créer un hybride qui correspond à nos attentes.

Turtle Beach Audio Hub, une application ultra-complète

Si l’on swipe vers la gauche dans l’application du constructeur, on entre alors dans d’autres menus. Là, l’utilisateur peut notamment attribuer une fonction à la molette volume de chat en l’échangeant contre un contrôle du niveau du micro, du Superhuman Hearing ou du Bluetooth, ainsi que le bouton « Mode » en lui attribuant les fonctions l’activation du Superhuman Hearing, le noise Gate Micro ou l’amplification chat. Dans les faits, une fois que l’on a trouvé le mode de son qui nous convient, autant l’appliquer et profiter de ce bouton pour d’autres paramètres. C’est donc très utile.

Enfin, le troisième volet affiche un aperçu des données du casque comme la version du logiciel, de l’app, le support technique et les réseaux sociaux de Turtle Beach.

Le Turtle Beach Stealth 700 Gen 2 Max veut du bien à votre porte-feuilles

Comme vous l’aurez deviné, le casque Turtle Beach Stealth 700 Gen 2 Max est un excellent choix pour les joueurs qui possèdent plusieurs plateformes. Faut-il encore aimer les casques de type fermé qui provoque bien souvent une hausse de chaleur en cas d’utilisation en période estivale. Les efforts de la marque concernant ce problème sont toutefois appréciables avec l’ajout de gel refroidissant dans les mousses des écouteurs. Il faudra cependant garder à l’esprit que ce modèle n’est pas très léger et même s’il est rembourré de partout, il pourra provoquer une gêne après plusieurs heures de jeu. A côté de ça, on se plaît à profiter d’un son à la fois précis et agréable sur tout type de jeu et d’une autonomie qui nous éviter de vivre accroché à nos consoles par un câble USB.

Points positifs:

  • Un son bien balancé et précis
  • Les textiles des écouteurs de très bonne qualité
  • Le micro flip to mute très ergonomique
  • La compatibilité multiplateforme, un gros point fort !
  • La connexion Bluetooth intégrée
  • Une charge ultra rapide

Points négatifs:

  • L’assemblage du casque aurait pu être de meilleure qualité
  • Le côté un peu trop plastique et cheap pour le prix
  • Les écouteurs tiennent chaud aux oreilles
  • Un arceau qui mérite plus de flexibilité, surtout pour les grosses têtes
  • Le réglage de balance chat/jeu disponible uniquement sur Xbox


Fiche technique du casque Turtle Beach Stealth 700 Gen 2 MAX:

  • Connectique: Émetteur sans fil : Xbox Series X|S, Xbox One S, PS5, PS4, Nintendo Switch, PC et Mac
  • Bluetooth: iOS, Android, Nintendo Switch, PC, Mac et autres appareils équipés du Bluetooth
  • Écouteurs: néodyme Nanoclear de 50 mm
  • Plage de réponse: 20 Hz – 22 kHz
  • Forme du coussinet: extra-auriculaire (fermé)
  • Matériau du coussinet: cuir synthétique (noir) avec mousse à mémoire de forme
  • Forme du microphone: à bascule et omnidirectionnel
  • Batterie: lithium-polymère rechargeable, 40 heures d’autonomie
NOS NOTES ...
NOTE GLOBALE
8
Article précédentTEST – Vampire: The Masquerade – Swansong
Article suivantGod of War Ragnarok dévoile ses paramètres d’accessibilités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici