Après deux opus ayant rencontré un petit succès auprès des fans de skateboard ou tout simplement de jeux de plateforme, Roll7 revient en partenariat avec Private Division pour nous délivrer OlliOlli World. Il s’agit bien plus que d’un troisième jeu puisqu’OlliOlli World se veut plus ouvert que jamais avec plus de possibilités de customisation de personnage, d’environnements en 2,5D et des mécaniques plus profondes. Après un premier aperçu rapide du jeu il y a quelques semaines, nous avons pu nous immerger dans les 5 biomes qu’il comporte.

5 biomes dans un monde plus dynamique que jamais

Comme nous vous le disions, OlliOlli World comprendra 5 biomes différents. Comme son nom l’indique, le jeu tente ici de plonger le joueur dans un véritable monde au contexte riche dont les décors seront dynamiques et non de simples fonds statiques. Le jeu comprend donc beaucoup d’éléments, à commencer par des personnages très diversifiés que l’on rencontrera au cours de l’aventure.

Chaque biome constitue un univers à part entière avec des décors variés, mais aussi beaucoup de secrets. Le level design du jeu est tel qu’il sera possible d’explorer un niveau de diverses façons. Le jeu réserve toujours plus de surprises qu’escompté dans les différents parcours que l’on peut traverser sur notre planche, ce qui stimule vraiment l’expérience de jeu et pousse ainsi le joueur à progresser et s’intéresser à OlliOlli World de manière constante. La promesse d’un « monde » est finalement plutôt bien tenue puisque le jeu parvient régulièrement à nous surprendre à différents niveaux et ne donne jamais l’impression de traverser un décor dénué de vie.

Le premier environnement dans lequel le jeu nous embarque est Sunshine Valley. Cet endroit très inspiré des côtes ensoleillées d’Amérique est peuplé de personnages en forme de cornet de glace et de mouettes qui font de la musculation, pour le côté fun. Le clan Meltas, qui rassemble plusieurs skateurs du coin, sera là pour accueillir les nouveaux venus et leur montrer les meilleurs recoins du quartier ainsi que certains tricks de skate. Un moyen ludique d’apprendre les bases du jeu alors que les tricks les plus compliqués s’apprendront sur le tas au fil des heures de jeu.

Un gameplay plus profond qu’attendu pour tous les niveaux

Le travail des développeurs a permis à OlliOlli World de se mettre au niveau de tous. Cette grande faculté d’adaptation délivre une expérience de jeu très difficile pour les amateurs de gros défi ou à un niveau plus bas pour ceux qui veulent simplement découvrir l’univers du titre et apprendre des tricks à leur aise. On peut ainsi se challenger soi-même ou réaliser des tricks hyper compliqués et des combos aux mécaniques complexes pour apparaître dans un tableau de records mondiaux.

Car oui, OlliOlli World comprend également une composante multijoueur asynchrone. Cela veut dire que les joueurs pourront comparer leurs statistiques par le biais de tableaux de scores ou créer des niveaux avec un mot de passe destiné à ses amis pour apprécier quelques parties dans une bulle de personnes que l’on connaît.

Dans les faits, les tricks ne se font uniquement qu’à l’aide du joystick gauche de la manette. Au départ, le jeu prend les petits nouveaux par la main pour leur apprendre les bases, mais ce n’est véritablement qu’en étudiant les différents combos, un peu comme un Street Fighter, qu’un joueur pourra s’exercer à faire les figures les plus complexes du jeu. Les choses sont donc plus complexes qu’il n’y paraît et la diversité des niveaux ainsi que leur très bonne rejouabilité garantit des heures de jeu avec un système Die-and-retry addictif.

Devenez le skateur qui vous définit

Pour doubler les possibilités d’expression des joueurs, Roll7 a intégré à OlliOlli World un éditeur de personnage plutôt complet. On peut créer un avatar selon sa coupe de cheveux, sa couleur de peau, sa taille, le design de la planche de skate et des accessoires vestimentaires. Que ce soit un humain ou un extraterrestre vert, tout le monde se sentira inclus dans le monde coloré du jeu.

Le bilan est donc assez bon pour ce jeu puisqu’on remarque aisément les gros efforts du studios pour se détacher du passé de la frachise et proposer une expérience fraîche. Cette fois, on ne peut que baisser notre chapeau devant un gameplay assez bien foutu et, bien qu’il ne réinvente pas la roue, OlliOlli World a le mérite de vouloir proposer un petit univers coloré et attachant tout en offrant une grande rejouabilité titillant la persévérence des joueurs les plus accrocs aux planches de skate.

Points positifs:

  • Un gameplay très sympa avec plein de tricks
  • Le level-design diversifié des niveaux
  • Les différents chemins à emprunter dans un même niveau
  • La personnalisation du personnage et du skate
  • Une bonne rejouabilité grâce aux défis

Points négatifs:

  • Une narration finalement peu intéressante
  • Pas de co-op, c’est bien dommage

OlliOlli World est disponible sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X|S, Nintendo Switch et PC.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici