De retour des tréfonds du Kyrat, Pagan Min est la star du deuxième DLC de Far Cry 6 intitulé Pagan : Contrôle. À l’instar de l’aventure additionnelle précédente avec Vaas, Pagan : Contrôle propose aux joueurs d’incarner le méchant du quatrième opus pour plonger dans son esprit et y parcourir ses méandres. Une fois de plus, Ubisoft nous dévoile ainsi une facette inédite d’un méchant emblématique du jeu vidéo.

Pagan entre en transe, et ça sublime le Kyrat

Pour Pagan : Contrôle, la formule ne change pas beaucoup du premier DLC de Far Cry 6. Après une brève introduction, on prend le contrôle du dictateur pour y parcourir des contrées inspirées du jeu original. On se retrouve donc face à de superbes panoramas très colorés à devoir affronter des hordes de soldats et animaux sauvages. Les développeurs ont conservé l’essence même du Kyrat tout en y apportant une grosse touche de folie. Le level design est en tout cas exquis, une fois de plus. Nul doute que les amateurs de la série seront ravis de l’explorer, d’autant plus que de multiples objets à collecter s’y cachent, histoire de compléter l’aventure à 100%.

Le somptueux décor Kyrat du DLC Pagan Contrôle de Far Cry 6

Un gameplay Roguelite addictif mais risqué

Pagan : Contrôle est un Roguelite. C’est-à-dire qu’en cas de mort, vous perdrez la majorité de votre progression. L’objectif est véritablement de collecter de l’influence, une sorte de monnaie, sur les cadavres des ennemis ou les très nombreux coffres répartis dans le petit monde ouvert du DLC. Lors de la ou des première(s) heure(s) en fonction de votre persévérance, la progression sera lente et assez difficile. C’est tout à fait normal puisque Pagan Min ne sera équipé que d’un petit révolver. Au fil du temps, il faudra retourner au QG en ayant amassé un tas d’influence pour acheter des attributs permanents ou des améliorations d’armes.

Pour obtenir de nouvelles armes, il faudra remporter des défis plus ou moins corsés opposant l’antagoniste à des hordes d’ennemis. Une fois que le joueur débloque une arme, celle-ci peut être rachetée dans l’armurerie après une mort. Rassurez-vous, vous ne perdez pas tous vos crédits lorsque vous mourrez. Le système Roguelite de Pagan : Contrôle est plutôt bien fait puisque des attributs à débloquer vous permettront de conserver toujours plus de crédits après la mort. Comme nous vous le disions, progresser et persévérer sera la clé du succès pour briser le gap de difficulté.

Le monde regorge de secrets et collectibles

Pagan : Contrôle, comme un air de déjà vu

Mais quel est l’objectif de tout ça? Hé bien sachez que lui non plus ne change pas du DLC 1, et c’est un peu dommage selon nous. Pagan min devra lui aussi chercher 3 fragments constituant une relique. Chaque fragment est bien sûr protégé par des ennemis et des boss qui rappelleront aux joueurs des passages clés de Far Cry 4. Bien plus que du fan service, il s’agit d’un gros défi pour celui ou celle qui n’aura pas cumulé assez d’attributs ou de bonnes armes, car en cas de mort, il faudra repartir à la chasse des 3 fragments. Il faut impérativement s’accrocher et regarder la mort droit dans les yeux pour y voir un nouveau départ plus prometteur.

Pagan : Contrôle copie assez bien la formule du DLC précédent en y joutant l’univers de Far Cry 4 à la perfection. Le travail effectué sur l’esthétique, l’écriture et le level design est excellent. Les mécaniques Roguelite sont très bien rodées et dessinent une aventure à la durée de vie raisonnable, mais ce style de jeu, ne collant toujours pas avec l’aventure que représente Far Cry 6, pourrait en agacer plus d’un. La répétitivité des défis et les pénalités de mort pourront déplaire à ceux qui ne sont en recherche que de lore et d’une narration fluide. Il aurait aussi peut-être mieux valu changer l’objectif principal de cette nouvelle quête qui s’apparente beaucoup trop à Vaas : Folie. Pour ceux qui ont retourné ce premier DLC dans tous les sens, Pagan : Contrôle pourrait n’avoir que son game design et quelques secrets pour se démarquer fortement. Cela dit, il constitue une belle piqûre de nostalgie qui donnera, pourquoi pas, envie à certains de réinsérer leur disque de Far Cry 4.

Points positifs:

  • Un univers recréé de zéro avec l’esprit de Far Cry 4 totalement respecté
  • Un antagoniste toujours aussi envoûtant
  • Des mécaniques Roguelite addictives pour ceux qui aiment avec une progression marquée
  • Le DLC est vraiment très beau

Points négatifs:

  • Un style de jeu qui ne conviendra pas à tous
  • Un objectif principal qui ne change pas du premier DLC


Fiche technique de Far Cry 6 – Pagan Contrôle :Jaquette Far Cry 6 Gold EditionÉditeur : Ubisoft
Développeur : Ubisoft
Date de sortie : 11 janvier sur PS4, PS5, Xbox One, Xbox Series X|S, Google Stadia et PC
Type : FPS Roguelite
Langue : FR

NOS NOTES ...
NOTE GLOBALE
7,5
Article précédentThe Boys Saison 3: on connaît enfin la date de diffusion sur Amazon Prime Video
Article suivantDying Light 2 Stay Human : Techland annonce plus de 500 heures pour le finir à 100 %

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici