Fiche technique Yakuza 0

Yakuza0

  • Développeur: SEGA
  • Éditeur: SEGA
  • Date de sortie: 24 janvier 2017 sur PS4 et PS3
  • Type: Action/Aventure
  • Sous titres: Anglais

La série Yakuza revient de plus belle cette année avec toujours les mêmes codes qui ont fait son succès jusqu’à présent. Disponible depuis le 24 janvier sur PS4 et PS3, il retrace l’histoire du mythique Kiryu Kazuma, héros emblématique de la saga. En destin croisé, vous incarnerez également une autre vedette des Yakuzas, Majima Goro, second personnage jouable du titre.  Par ailleurs, dans Yakuza 0, vous ferez un retour en arrière, car l’histoire se déroule en fin d’année 1980, et vous êtes encore bien loin d’être respecté par tous. L’occasion idéale pour les novices de prendre l’histoire Yakuza du début.

Yakuza 0

Yakuza 0: Un univers So 80’s

La trame principale de l’histoire est le meurtre d’un homme dont Kiryu est accusé à tort. En effet, vous lui avez juste donné une bonne leçon mais il était toujours vivant après votre passage. A partir de là, vous aurait pour objectif de démêler cette affaire et clairement de vous innocenter pour ne pas salir votre famille. Alors, vous enchaînerez les chapitres du jeu, incarnant tour à tour Kiryu et Majima, même si parfois le passage de l’un à l’autre n’aura pas l’air très logique. Du côté de Kiryu, vous évoluerez à travers Tokyo. Quant à Majima, c’est la ville d’Osaka qui sera votre terrain de jeu. Bien que vous ayez deux villes disponibles, elles vous apporteront globalement les mêmes structures, niveau magasins ou divertissements. Par ailleurs, les fans de la saga ne seront pas dépaysés, les villes étant réellement semblables à celles des anciens titres de la série. La différence réside simplement dans l’ambiance: dites bonjour aux vêtements rétro, aux couleurs en fanfare ou encore au bonnes vieilles cylindrées. Il faut le souligner, l’immersion dans les années 80 est réussie et même si graphiquement le titre n’est pas irréprochable, le travail pour nous faire voyager dans le temps est impressionnant.

Les histoires dans l’histoire

Outre l’aventure principale, Yakuza 0 regorge de sous-histoires. A chaque coin de rue, discutez avec qui vous pourrez afin d’accéder à de petites quêtes. Parfois, le simple fait de parler suffira à la valider. Notez qu’elles ont largement leur utilité puisqu’elles vous permettent d’accumuler de l’expérience dans certains domaines et d’obtenir un CP. Les CP sont échangeables dans une boutique dédiée (auprès d’un clown) afin d’obtenir divers bonus pour vous aider. De plus, certaines de ces histoires vous ouvrent les portes sur des activités ou mini-jeux ! Ça serait dommage de passer à côté.

Yakuza 0

Concernant nos deux héros, ils possèdent chacun une activité visant à les enrichir. Kiryu devra gérer l’immobilier, en rachetant tous les lotissements d’un quartier, avant d’affronter le boss de ce dernier. Vous devrez bien sûr recruter du personnel pour faire fructifier vos affaires, à l’aide de mini quêtes. Quant à Majima, il donne dans la luxure. Vous devrez gérer un club à hôtesse en recrutant des filles qui auront toutes leurs atouts: certaines seront sexy, d’autres marrantes, ou encore capables de tenir une conversation. A vous de bien les répartir suivant la demande du client afin que les billets emplissent vos poches. Une fois que vous aurez gagné plus de fric que le club d’à côté, le patron viendra vous défier. Si vous l’emportez, il vous donnera ses championnes. A vous d’avoir l’élite des hôtesses ! Ces deux activités sont plutôt sympathiques et peuvent largement devenir très prenantes. De plus, elle offre une différente approche du jeu et il semble difficile de s’ennuyer trop rapidement dans Yakuza 0.

Yakuza 0

Du dialogue à la pelle

En revanche, toutes ces histoires engendrent des cinématiques et des dialogues à gogo. Alors si vous appréciez les histoires bien rodées et décrites, vous serez servis. Par contre, si vous préférez quand les choses vont à l’essentiel, ça sera une autre histoire. Aussi, attendez-vous par moment à décrocher et zapper (quand c’est possible) certains dialogues. Surtout que parfois, ça n’a pas réellement d’intérêt… Par ailleurs, un beau travail a été réalisé concernant les cinématiques principales qui sortent visuellement du lot. Même si parfois, on a l’impression de s’éloigner de la trame principale, il n’en est rien, et vous y serez très rapidement ramené.

Et l’action dans tout ça?

Outre les belles histoires, Yakuza 0 c’est avant tout de la baston ! D’ailleurs, que ce soit dans vos missions ou au coin de la rue, les amateurs de castagne auront le choix. Aussi, lorsque vous serez Kiryu, vous aurez le choix entre 4 styles de combats différents, que vous débloquerez en progressant dans l’aventure. Choisissez alors: Délinquant (assez équilibré), Destructeur (utilisez les objets autour de vous pour casser des têtes), Rush (très rapide) ou alors Dragon de Dojima (jeux précédents). Du côté de Majima, même principe, avec des techniques différentes. Ainsi vous pourrez vous battre de façon: Baston de rue (équilibré), Batte (avec une batte de Baseball), Danse (combattez en utilisant des techniques hip-hop ) ou encore Chien de Shimao (jeux précédents). Le fait qu’ils possèdent chacun des techniques différentes est un énorme avantage coté gameplay. Même si vous rencontrerez souvent des groupes d’adversaires identiques, le choix du style de combat permet largement de ne pas se lasser. Surtout que vous pouvez switcher entre les genres en cours de bagarre. En plus, une fois que vous serez chargé à bloc, finissez vos ennemis à l’aide de coups spéciaux qui vous offriront un final bien sympathique de baston à l’ancienne !

Evolution des compétences

Par ailleurs, s’il y a bien une chose à convoiter dans ce titre, c’est l’argent. Toutes vos techniques de combat sont à améliorer, et pour ce faire… vous devrez payer. En effet, rien n’est gratuit dans Yakuza 0, pas même devenir un gros dur. Grâce à un arbre de compétence propre à chaque style de combat et personnage, distribuez vos billets pour acquérir de nouvelles actions. Et attention, vous trouverez facilement des chiffres suivis de pas mal de zéro. Heureusement pour nous, l’argent est quelque chose qui s’obtient facilement dans le jeu. Vous aurez de nombreuses activités pour en obtenir de belles sommes.

Yakuza 0

La cerise sur le gâteau

En revanche si vous en avez assez de ces histoires de meurtre, de femmes ou de baston, Yakuza 0 vous offre la solution idéale pour vous détendre. Aussi, prenez le temps de tester tous les mini-jeux disponibles, qui franchement, sont un régal. Ainsi, mettez de côté votre sérieux légendaire de Yakuza et adonnez-vous par exemple au Karaoké. Si vous êtes plutôt branché danse, pas de problème, rendez vous alors au club pour vous déhancher en réalisant les bonnes combinaisons de touches, au bon moment. De plus, visitez les bâtiments d’arcades SEGA, présents dans les villes. Là bas vous y trouverez petits jeux, comme par exemple la griffe des fêtes foraines pour attraper de jolies peluches. Effectivement, si il y a bien une chose qui ne manque pas, c’est la possibilité de jouer à tout et parfois n’importe quoi (misez sur des combats de catch féminin à l’aide du pierre-feuille-ciseau). Cette diversité est d’ailleurs le gros plus du titre, autant par son originalité que par le temps que vous passerez dessus. D’ailleurs, si vous souhaitez vous consacrer exclusivement aux activités annexes, choisissez directement les mini-jeux sur la page d’accueil du titre.

Une chose est évidente, il vous faudra passer un bon nombre d’heures avant de vous ennuyer. Outre une histoire bien scénarisée (peut-être un peu trop), ce qui fait la différence dans Yakuza 0, c’est la multitude d’extras qu’il possède. Des mini-jeux aux activités parallèles des héros, vous trouverez de quoi faire. Aussi, les combats particulièrement rythmés apportent une bonne dose d’action qui nous fait plonger sans conteste dans l’univers impitoyable des Yakuzas !

Points Positifs

  • Une histoire principale bien travaillée et prenante jusqu’au bout
  • Une foule d’activité annexe
  • Des combats dynamiques
  • Les styles de combat qui évoluent
  • L’ambiance parfois décalée japonaise

Points Négatifs

  • Beaucoup de dialogues/cinématiques
  • Un sous titrage exclusivement Anglais
  • Des scénarios parfois un peu exagérés

 

NOS NOTES ...
NOTE GLOBALE
8
Article précédentHitman: nouveau DLC, nouvelle mission et nouveau niveau de difficulté
Article suivantNiOh: Un adversaire présenté et un mode 1 contre 1 prévu
Juste un homme qui donne vie à ses idées du haut de son clavier. Curieux de technologies et toujours enthousiaste pour les sorties vidéoludiques, je tâche de rester neutre sur un terrain ou une guerre de consoles inutile fait rage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici