Fiche technique de Football Manager 2017

Football Manager 2017Développeur: Sports Interactive
Éditeur:
Sega
Date de sortie : 4 novembre 2016 sur PC et Mac
Type : Gestion, simulation sportive, football
Multi : oui
Langue : français

En voyant l’hiver se profiler, tous les footballeurs du dimanche se posent deux questions existentielles : Vais-je commencer ma période de sèche afin de pavaner sur les plages cet été ou bien ajuster mes tactiques et mon recrutement sur FM 16. Nous avons mieux à vous proposer car Football Manager 2017 fait son arrivée sur le marché des transferts. Si la venue d’un nouveau prodige n’assure pas forcément la victoire finale, la qualité des anciens opus peut nous laisser penser que ce millésime devrait encore une fois rendre une copie de qualité.

Football Manager 2017S’il existe de nombreuses communautés dans le monde du jeu vidéo qui s’investissent au point de peser sur les décisions prises par les développeurs, celle de Football Manager va au-delà de ça en proposant des update qui vous permettront de vous mettre à jour chaque année. Si le jeu développé par Eidos Intercative n’a plus de réel concurrent depuis plusieurs saisons, pourquoi débourser une cinquantaine d’euros dans une nouvelle version qui aura fait l’objet d’un simple lifting ? Nous allons essayer de répondre à cette question dans ce test.

Le FaceGen arrive sur Football Manager 2017

Avant de commencer quoi que ce soit, l‘IA vous demandera de créer le profil de votre entraîneur dans les moindres détails. Après avoir rempli vos données administratives et défini le style de votre manager, il faudra lui donner vie en le modélisant grâce à un outil de personnalisation qui se voit doter d’une option FaceGen. Si l’idée est très intéressante, le résultat n’est pas encore à la hauteur de nos espérances. En effet, après avoir téléchargé une photographie  d’un homme blanc porteur d’une barbe, notre apparence in-game nous a rappelé fortement un certain Marcel Desailly. 

Football Manager 2017Notre blazer sur les épaules, nous allons faire notre traditionnel tour du propriétaire et cette année FM nous propose quatre modes différents que sont « Carrière », « Fantasy Draft », « Carrière en Ligne » et « Création de Club ».

Football Manager 2017Les habitués de la licence ne seront pas perdus dans le mode Carrière ou prendre les rênes de l’équipe de votre choix sera l’objectif numéro UN. Votre président vous accueillera et vous présentera votre staff, vos joueurs et selon votre envie, organisera une conférence de presse, histoire de vous mettre dans le bain. La première satisfaction de cet opus est l’interface dans laquelle nous allons gérer les joueurs, les entraînements, ainsi que le recrutement. Il faut bien reconnaître que les studios d’Eidos Interactive travaillent depuis plusieurs années afin de proposer une interface de plus en plus épurée.

Des transferts toujours aussi réalistes

Depuis votre écran, vous aurez la possibilité de récupérer toutes les données importantes qui sont en relation avec votre club. Votre staff (entraîneur-adjoint, médecin etc) vous apportera assistance et vous conseillera quotidiennement sur les modifications à réaliser sur vos entraînements ou sur les joueurs qu’il faudrait superviser. Les analyses d’avant-match seront également de la partie tout comme les propositions émanant d’agents de joueurs cherchant un nouveau pari. Comme à son habitude, votre équipe médicale vous indiquera si Antoine Griezmann est apte à jouer le prochain match et si faire jouer ce dernier est une idée pertinente.

La négociation des transferts restera l’un des points essentiels à ce Football Manager 2017 sauf que cette année, l’arrivée en force de réseaux sociaux fictifs vous amènera à changer votre stratégie afin d’enrôler le joueur tant désiré. En effet, il faudra prendre en compte l’avis des supporteurs et faire attention aux multiples rumeurs de transferts qui noieront votre page Twitter in-game.

Football Manager 2017Brexit or not Brexit ?

Comme l’an passé, il faudra dans un premier temps ajuster les négociations avec les agents avant de faire signer le joueur convoité. Bien entendu, le salaire sera le facteur principal des pourparlers mais pas que. Les diverses primes (par matchs joués, par nombre de sélections, de buts marqué etc) seront des détails importants à ne pas laisser de côté.  De plus si, vous commencez une partie en Angleterre, un élément de taille va s’immiscer sur votre route lorsque vous voudrez recruter une perle Brésilienne. Le Brexit sera bel et bien présent afin de donner encore plus de crédibilité à ce nouvel épisode de Football Manager.

Football Manager 2017Un mode Création de Club bien pensé et …

Les adeptes de l’éditeur passeront des heures et des heures à modifier les données du jeu afin de rendre par exemple plus attractifs les championnats Belges ou Français. Cependant Eidos Interactive a donné la possibilité à chacun de créer un club et de l’intégrer directement de le championnat de son choix. Vous pourrez changer le nom de votre équipe, modifier le nom du stade et même créer des joueurs qui donneront un nouvel élan à votre saison. Le mode est assez complet dans le sens où télécharger un emblème de votre choix sera également possible.

Football Manager 2017… Une Draft Fantasy à revoir

Le mode DRAFT FANTASY vous permettra en choisissant une équipe réelle, de choisir les joueurs qui la composeront. Vous aurez un budget alloué ce qui implique qu’acheter Messi et Ronaldo d’entrée de jeu vous sera compliqué si vous ne souhaitez pas que le restant de votre effectif soit composé de joueurs du dimanche. Si ce mode reste intéressant contre des amis, il perd beaucoup en intérêt et de crédibilité contre l’IA compte tenu le noms des équipes complètement inconnues du grand public.

Heureusement les fans sont là !

Justement nous ne pouvions pas vous laisser sans aborder deux points qui fâchent un peu après avoir testé ce Football Manager 2017. Le premier est l’absence de licence pour beaucoup de championnats majeurs (Première League, championnat Espagnol, Allemand etc). Bon si vous connaissez la licence éditée par Sega, vous savez qu’énormément de fans ont déjà trouvé la solution en proposant des extensions qui vous permettront d’avoir les logos et maillots officiels de vos équipes préférées. Si c’est la première fois que vous jouez à ce jeu nous vous invitons à aller faire un petit tour sur le site Football Manager.Net, vous y trouverez vraiment tout.

Un moteur 3D encore en ligue 2

Nous attendions une révolution concernant le moteur 3D et elle n’a pas été totale. Alors oui ce dernier a évolué et s’est amélioré mais ne vous attendez pas à avoir des graphismes et une fluidité digne d’un FIFA 15.  Cependant, nous noterons beaucoup de bonnes choses comme le dynamisme des retransmissions télévisées, le comportement des joueurs sur le terrain, des entraîneurs et les changements adéquats des caméras. Pour ceux qui sont exigeants avec les détails, vous appréciez certainement la présence du spray pour marquer l’endroit où devra se placer le mur sur les coups-francs. Si le rendu n’est pas encore digne de la licence on relèvera l’effort qui a été fait.

Points positifs:

  • Un contenu toujours au top
  • Une interface mieux pensée
  • Le mode Création d’un Club
  • Les transferts encore plus réalistes
  • L’arrivée de l’outil FaceGen …

Points négatifs:

  • Pas encore au point
  • Football Touch payant
  • Les moteur 3D pas au niveau (même s’il y a du mieux)
  • L’absence de licence concernant des championnats majeurs
  • La monotonie des interactions avec le presse

SITE OFFICIEL DE FOOTBALL MANAGER 2017


 

NOS NOTES ...
NOTE GLOBALE
8
Article précédentPersona 5 présente deux nouveaux personnages
Article suivantCosplay du Dimanche n°19 – Xbox

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici