Fiche technique de VR Worlds:

VR Worlds box artDéveloppeur: Sony Interactive Entertainment
Éditeur:
Sony Interactive Entertainment
Date de sortie : 13 octobre 2016 sur PS4, Xbox One et PC
Type : Compilation
Multi : non
Langue : français

Ce 13 octobre, Sony lançait enfin les ventes de son casque de réalité virtuelle pour Playstation 4, le Playstation VR. Nouvelle technologie et nouvelle expérience de jeu, la première question que les consommateurs se sont certainement posée après avoir investi les 400€ nécessaires à l’achat du casque est celle de leur premier jeu VR. Quelle expérience nous fera ressentir ce dont nous avons toujours rêvé? Il se pourrait que la réponse se trouve dans le plus simple et le plus évident de tous les choix: la compilation de jeux VR Worlds de Sony Interactive Entertainment. Vendu en deçà du prix d’un jeu vidéo traditionnel, ou même d’un jeu VR triple A tel que EVE: Valkyrie ou RIGS, VR Wolrds propose une série de 5 jeux rassemblant à peu près les différentes sensations que le casque peut fournir à son utilisateur. Voyons ensemble, jeu par jeu, notre ressenti à propos de cette gamme de jeux avec laquelle nous nous sommes plongés dans un monde de pixels.

Ocean Descent

Première expérience VR avec laquelle nous nous sommes mis à tester le casque de Sony, Ocean Descant nous met dans la peau d’un plongeur assis au centre d’une cage de sécurité. Même si ici l’utilisateur est plutôt passif et ne peut pas interagir avec son environnement, l’immersion est assez fascinante. Le jeu vous baladera au cœur du plus beau récif de corail, des plus intrigants tréfonds pierreux ou la plus terrifiante carcasse de sous-marin où de terribles prédateurs en voudront à votre chair. Divisé en plusieurs parties dont chacune Ocean Descent VR Worldscorrespond à une découverte bien particulière, on aura tout particulièrement adoré la rencontre avec le requin, qui nous aura donné la chair de poule alors que le squale se jetait sur notre cage pour en retirer tout ce qui se met en travers son chemin pour vous dévorer. Sensations garanties. Quant aux autres plongées, elles sont un parfait représentatif de ce que le casque fait de mieux en termes d’exploration et d’immersion.  Le fait d’être passif et de ne pas pouvoir réagir à cette attaque ajoute une sensation de faiblesse face à l’un des plus grands prédateurs de notre planète. Malheureusement la rejouabilité de ce titre est quasi nulle.

VR Luge

Dans cet autre jeu, le joueur est plongé dans la peau d’un champion de Streetluge en quête de vitesse extrême. Plusieurs niveaux s’offrent à vous, et le but sera d’atteindre votre destination le plus rapidement possible. Pour ce faire vous devrez éviter tout obstacle en penchant simplement la tête de droite à gauche. Des camions, des voitures, des grues, des chutes de troncs d’arbre ou de matériaux de chantier vous donneront chaud, sauf si d’ici làVR Luge VR Worlds vous avez déjà retiré le casque parce que VR Luge vous rendra malade. Oui, avec la VR? la vitesse rend assez vite malade, mais Sony aura tout de même intégré un système de rétrécissement de champ de vision pour diminuer fortement ces sensations désagréables. Un ajout malin qui aura fait tout son effet sur nous, on a gagné notre première compèt’ ! L’expérience est tout de même à nouveau assez passive et VR Luge ne nous fournit bizarrement pas les sensations attendues.

Danger Ball

Faire du neuf avec du vieux, Danger Ball est une sortie de Ping-Pong virtuel riche en couleurs. Vous devrez affronter tout un tas d’adversaires de formes différentes dans des parties acharnées dans lesquelles vous vous renverrez une balle rebondissant dans le petit couloir vous séparant de vos adversaiSuper Ball VR Worldsres. Pour diriger votre « plateau », il suffira de viser avec votre tête. L’intérêt grandit avec le fait de réaliser des smashes ou des feintes et en faisant rebondir la balle de tous côtés. Un jeu tout de même prenant dans lequel vous pourrez choisir d’effectuer un simple match rapide ou tout un championnat vous mettant face à des opposants comme le colosse, un plateau occupant presque tout l’espace du goal, mais assez fragile si vous lancez la balle sur lui, ou le duo de plateau vous rendant la vie difficile à couvrir deux zones du goal. Danger Ball est donc une bonne expérience prenante, mais tout de même assez limitée comparée aux réelles capacités d’interactions et d’immersion qu’offre le casque.

Scavengers Odyssey

Probablement le jeu qui en vaut le plus la peine, Scavengers Odyssey vous met dans la peau d’une créature de race inconnue à bord d’un quadripode géant armé de mitrailleuses lourdes. Le jeu se joue à la manette, et vous devrez mener à bien votre mission dans l’espace alors que de nombreux aliens viendront vous attaquer et vous barrer la route. La visée se fait ici avec la tête, une fois de plus, mais la rapidité du jeu vous rendra peut-être assez vite malade. De plus, il vous sera demandé maintes fois de réaliser des jumpings-puzzles vous retournant la tête dans tous les sens d’une plateforme à l’autre dans l’espace où il n’y a pas de gravité. Ceci dit, le jeu est une bonne expérience qui rend le joueur sensiblement actif, tant dans ses déplacements que dans ses actions. Il faudra juste s’entraîner progressivement pour palier au motion sickness tout de même un peu trop présent pour un premier essai.

Scavenger's odyssey VR WoldsThe London Heist

Coup de cœur de la rédac, dans The London Heist, vous serez mis dans la peau d’un gangster, elle est l’expérience VR la plus complète de la compilation VR Worlds. Elle fait intervenir la Playstation Camera, les Playstation Moves (ou la Dualshock 4, au choix) et même le micro intégré au casque. Visuellement, The London Heist est très satisfaisant et nous immerge dans une aventure variée avec plusieurs mises en situation résumant un braquage ayant mal tourné. Alternant entre flashback durant lesquels vous faites de sombres rencontres pour mettre en place votre vol d’un diamant hors de prix et réalité dans laquelle vous êtes prisonniers de votre ex-coéquipier qui essaie de vous tirer les vers du nez, le jeu réussit avec brio de nous transporter dans son monde avec de vraies interactions, comme ce défi qui nous demande de fumer un cigare en soufflant la fumée, votre souffle étant détecté avec le fameux micro du casque. Tout simplement superbe!

London heist VR WorldsEn définitive, nous pouvons affirmer que VR Worlds est une compilation de jeu récapitulant bien l’ensemble de ce que le casque PS VR peut fournir comme sensations. Mais la sélection de jeux est de qualité assez variable. Certains jeux seront plus beaux que d’autres, certains plus immersifs,  et d’autres qui n’offriront aucune rejouabilité. Pour un premier essai du casque, VR Worlds est l’achat idéal, mais n’offre pas une grande durée de vie, surtout pour un prix de 40€. La première découverte est assez prenante, mais l’enchaînement des parties sera de moins en moins palpitant.

Points positifs

  • Survole bien l’ensemble des sensations que peut fournir le PS VR
  • Un London Heist extraordinaire
  • Une taux d’immersion irréprochable

Points négatifs:

  • Faible durée de vie après la première découverte
  • Une qualité graphique différente en fonction des jeux

 

NOS NOTES ...
NOTE GLOBALE
6,5
Article précédentTEST – Titanfall 2
Article suivantCosplay du Dimanche n°17 – Simpsons

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici