Fiche technique de Titanfall 2:

Titanfall 2 box arts PS4Développeur: Respawn Entertainment
Éditeur:
Electronic Arts
Date de sortie : 28 octobre 2016 sur PS4, Xbox One et PC
Type : FPS
Multi : oui
Langue : français

Dans l’historique du genre FPS, 2016 marque l’arrivée de Titanfall sur Playstation 4. Le deuxième titre de la nouvelle licence de jeu de tir de Electronic Arts par Respawn Entertainment pose en effet ses bagages chez Sony et abandonne l’exclusivité. Au passage, Titanfall 2 aura bénéficié d’un tout premier mode scénario mettant en avant la relation entre le pilote et son titan, ces grosses machines dévastatrices faisant un lien neuronal avec leur propriétaire pour ne faire qu’un sur le champ de bataille.

Mais commençons tout d’abord par le mode multijoueur qui était l’essence du premier Titanfall sur Xbox One, Xbox 360 et PC. Pour se différencier face à une grosse concurrence comme Call of Duty ou Battlefield, Titanfall s’impose fièrement avec son système d’invocation de titans donnant aux joueurs un avantage stratégique non négligeable en partie.

Cette année, Titanfall 2 n’apporte pas de grosse nouveauté sur ce point, mais offre surtout plus de choix aux joueurs avec une gamme de 6 titans se différenciant par leurs statistiques, leurs atouts, leurs armes et leur apparence. Avant chaque début de partie, vous pourrez sélectionner le titan de votre choix à condition de l’avoir déverrouillé auparavant. De fait, tous ne seront pas accessibles dès la première partie, et vous devrez économiser de la monnaie virtuelle pour les acheter.

Plus de choix côté Titans

Nous pouvons distinguer les titans par leur gameplay car votre choix se dirigera sans aucun doute sur celui qui correspondra le mieux a votre façon de jouer dans un premier temps:

  • L’Ion: ce titan est hautement polyvalent, et en fait une machine de premier choix pour débuter sur Titanfall 2. Son gameplay est relativement accessible. Il possède plusieurs options de tir laser et le bouclier vortex renvoyant les balles ennemies est assez amusant à jouer.
  • Le Scorch est une machine lourde avec une capacité incendiaire redoutable. Il possède un lance-grenade thermique embrasant la zone d’impact, ou encore un bouclier faisant fondre les projectiles ennemis et les cibles à proximité. Sa puissance est importante, mais il sera pénalisé sur la vitesse de ses déplacements.
  • Le Northstar semble assez fragile puisque fin et petit. Mais méfiez-vous, celui-ci opte pour un combat à distance, des déplacements rapides et sa capacité à survoler le champ de bataille lui permet d’identifier bon nombre de cibles sur lesquelles balancer ses missiles.
  • Le Ronin n’est disponible qu’après achat.Sa carrure ne le rend pas très imposant non plus, mais son fusil à pompe laissera plusieurs carcasses derrière lui. Il possède également des épées électrifiées pour des attaques de mêlée puissantes.
  • Le Tone:  ce titan possède une bonne d’arrêt à moyenne portée, et possède des missiles à tête chercheuse pouvant être grandement utiles pour les combats à distance. Il offre un parfait compromis entre la puissance, la santé et la mobilité.
  • Le Légion possède une puissance de frappe remarquable et fait de lui le titan le plus redoutable en attaque frontale. Il possède une mitrailleuse lourde, le canon Predator, et un blindage pouvant être activé autour de ce canon. L’option permettant aux joueurs d’alterner entre balles de courte ou longue portée fait de lui un Titan relativement polyvalent, mais surtout très efficace.

Chacun de ces titans possède leur propre progression, et les niveaux obtenus avec ceux-ci se traduiront par le déblocage de nouveaux atouts et camouflages pour votre titan, cockpit ou arme. Tous ces choix et ce système RPG offrent à Titanfall 2 une diversité de gameplay remarquable.

Un système de classes d’équipement, comme la tradition l’exige

Mais que serait un Titan sans son pilote, à savoir vous? S’il est possible de personnaliser un titan à notre guise, il en est de même pour notre personnage. Il existe au total 7 catégories de pilotes se différenciant globalement par leur aspect tactique. Nous obtenons ainsi des pilotes favorisant l’infiltration grâce à un système de camouflage, un autre le déplacement rapide grâce à son grappin ou encore la défensive avec un bouclier de particules. Mais tout comme les titans, certains pilotes devront être échangés contre des crédits. A la manière de tout bon FPS cette fois s’en suivra la personnalisation des classes d’équipement avec un choix de grenades, viseurs, de munitions spéciales ou d’atouts. Enfin, vous pourrez choisir parmi l’un des 12 boosts de partie qui vous donneront un sacré avantage sur l’ennemi. Cela va de la simple révélation des positions ennemies au verrouillage automatique des cibles ou encore à l’installation de tourelles automatiques anti-Titans car oui, une fois sur le terrain, votre Titan sera aussi bien pris pour cible par les autres titans que par les pilotes en contrebas. Le système de combat de Titanfall 2 est tel qu’il n’existe pas de réel gros désavantage pour une équipe sur le terrain de voir l’ennemi faire appel à des titans. Chacun à une chance de survie et un impact significatif sur l’ennemi, aussi gros qu’il soit. Avec ses 60fps et la nervosité des parties, le multijoueur fait l’affaire quand il s’agit de trouver un défouloir idéal. Toutefois, certains déséquilibres entre les armes et des erreurs de maniabilité viendront gâcher la fête. Il vous arrivera surement plus d’une fois de vous retrouver à marcher sur un mur pour le longer au lieu de simplement s’escalader. De petits soucis techniques qui pourront parfois mettre à mal votre score en partie.

Titanfall 2 gameplay multijoueur

Le mode solo, un apport nécessaire?

Du côté solo, la campagne de Titanfall 2 propose un scénario intéressant pour une première tentative. Comme dit en début de test, elle met en avant la relation entre le pilote et son Titan au travers de 8 chapitres d’approximativement 1 heure chacun durant lesquels vous devrez lutter contre un ennemi cependant maladroitement introduit, tout comme la majorité des trames de Call of Duty. Cette relation entre le pilote et son titan un peu naïf et maladroit donnera des dialogues souvent amusants et renforcera l’attachement du joueur aux deux personnages ce qui est certainement l’objectif des développeurs.

Titanfall™ 2_20161106003459La plupart du temps, le jeu vous fera souvent jongler entre diverses armes et vous demandera d’utiliser l’agilité de votre pilote pour atteindre de nouveaux endroits, faisant de cette courte campagne un parfait tutoriel pour apprendre à gérer au mieux le pilote et un Titan. En parlant de ce dernier, celui qui vous accompagnera tout au long de votre aventure ne ressemble en rien aux titans proposés dans le mode multijoueur. Mais il propose malgré tout tous les atouts des 6 titans réunis. Vous trouverez, éparpillés dans les différents niveaux de la campagne, des armes symbolisant un titan en particulier. Vous pourrez donc au final changer d’arme principale et modifier les atouts de votre titan par des présélections correspondant aux titans du mode multijoueur. Le mode solo offre donc la possibilité d’essayer tous les équipements du jeu contre divers ennemis. Les adorateurs de l’âge d’or du jeu vidéo seront certainement ravis d’apprendre qu’à l’issue de certains niveaux, nous retrouverons un bon vieux combat de boss n’étant tout simplement qu’une confrontation avec le titan d’un pilote élite adverse.

Parlons peu, mais parlons bien…

La difficulté globale de la campagne dans le mode par défaut est assez simple. Les ennemis ne sont pas spécialement résistants, et l’IA arrangera votre affaire avec son manque d’implication dans le combat qui les oppose à vous. Il nous est effectivement arrivé plein de fois de nous retrouver devant des ennemis courant vers vous sans riposter ou vous rechercher alors que vous êtes à côté d’eux. Un petit défaut qui enlève un peu le côté immersif de l’aventure. Ajoutez à cela certains doublages français affreux comme la voix de Joey Starr pour le gros méchant de l’histoire et le plus intolérant d’entre vous pourrait bien vite mettre un terme à cette campagne pour se rediriger vers le mode multijoueur, hélas. Ceci dit, la trame narrative est malgré tout efficace et soignée pour un concept né pour être du 100% multijoueur. Chapeau bas à Respawn Entertainment.

Joey Starr pour Titanfall 2? Vraiment?Titanfall 2 réussi donc son pari de revenir en force sur toutes les plateformes new-gen avec un premier scénario très satisfaisant, un multijoueur toujours aussi efficace et proposant plus de contenu. Ajoutez à cela une très bonne fluidité de 60 fps sur PC comme sur console et Titanfall devient un concurrent de taille pour Call of Duty et Battlefield. Certaines mécaniques demandent encore un peu de travail comme certains déséquilibres entre les armes, mais dans sa globalité, il est un FPS de très bonne qualité.

Points positifs:

  • Un mode campagne satisfaisant
  • Tous les équipements pilote/titan disponibles en campagne comme en multi
  • La touche d’humour dans les dialogues pilote/titan en campagne
  • Plus de titans pour le mode multijoueur
  • Plusieurs modes de jeu originaux
  • Une très bonne fluidité quasi constante sur consoles et PC

Points négatifs:

  • Certains doublages français
  • Quelques déséquilibres entre les armes
  • La maniabilité parfois hasardeuse du pilote
  • Un petit manque de mise en scène de la campagne. Où sont les cinématiques?

SITE OFFICIEL DE TITANFALL 2


 

https://www.youtube.com/watch?v=EXwdWuSuiYA

NOS NOTES ...
NOTE GLOBALE
7,5
Article précédentDiablo 3 : les annonces de la Blizzcon
Article suivantTEST – VR Worlds sur Playstation VR

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici