Fiche technique de World of Final Fantasy :

World of Final Fantasy review avis test

Développeur : Square Enix
Éditeur : Square Enix
Date de sortie : 28 octobre 2016 sur PS4 et PS Vita
Type : RPG / Aventure
Langue : anglais/japonais sous-titré français
Version testée : PlayStation 4
Alors que Square Enix prépare l’arrivée de son rouleau compresseur Final Fantasy XV, la sortie de World of Final Fantasy du même éditeur est bien plus proche de nous. Pourtant, cette nouveauté est passée assez inaperçue alors que tous les regards se tournent actuellement vers son grand frère et ses graphismes aguicheurs. Ce spin off de la franchise débarque donc en ce 28 octobre en exclusivité Playstation 4 et Playstation Vita avec un look tout mini tout mignon, mais reste assez mystérieux pour beaucoup d’entre nous.

Une aventure qui commence bien

World of Final Fantasy propose aux joueurs d’incarner deux jumeaux, Reynn et Lann, des personnages inédits dans la série des Final Fantasy. Après une brève introduction, les deux personnages font la rencontre de Tama, une mystérieuse fille venue leur annoncer qu’ils sont en réalité des « Myramanciens » ayant la faculté de capturer et utiliser des créatures nommées Myrages. Curieusement, les jumeaux ne se souviennent de rien. S’en suit alors un rapide tutoriel sous forme de combat opposant votre premier Myrage – un petit renard haut en couleur, à un ennemi assez similaire, mais d’un coloris différent. Ici, tout s’éclaire. Nous avons affaire à une RPG typique des premiers Final Fantasy, et l’univers de la franchise y est omniprésent. Le combat se déroule au tour par tour, et chaque action devra être murement réfléchie. Sorts, attaques, défenses ou utilisations de consommables, les actions seront éparpillées dans un menu dans lequel vous naviguerez en plein combat qui sera rythmé avec une musique respirant la nostalgie.
D’ailleurs, trois modes de combat s’offrent à vous. Dans le premier, le temps d’action est stoppé net lorsque c’est votre tour. Cela vous permet de réfléchir à deux fois avant de faire une action. Le deuxième ne stoppera le temps que lorsque vous ouvrirez un menu, et le troisième laissera s’écouler votre temps d’action, quoi que vous fassiez. Plus un Myrage est rapide, plus vous aurez droit à des actions, ainsi va le monde de World of Final Fantasy.

World of Final Fantasy mode ChibiUn monde petit et mignon, mais pas pour rien!

Comme le montrent les nombreuses images et bandes-annonce du jeu, vos personnages sont plus petits que la normale. D’un style bien particulier, il faut savoir que Reynn et Lann pourront changer leur forme à tout moment et redevenir grands. L’intérêt est simple, les Myrages constituant votre équipe pourront se mettre sur votre tête lorsque vos personnages se seront agrandis et mis en forme « Gigantus ». Si l’apparence finale de votre personnage avec jusqu’à deux créatures sur la tête peut paraître très drôle, cela permettra surtout de former une Pyramide et fusionner les caractéristiques de vos Myrages à celles de votre personnage. La forme Chibi, diminuant la taille des jumeaux et leur donnant un air innocent leur permettra d’avoir une monture, avec un Myrage de plus grande taille.

Formez une équipe avec vos Myrages

Si ce nouvel opus apporte une brise d’air frais sur la franchise de Square Enix, c’est avant tout par ses mécaniques de jeu fort proche d’un Pokémon. En effet, vous devrez capturer ces Myrages au cours de votre aventure pour mettre en place une équipe parée à faire face à n’importe quel défi. Chaque Myrage devra être affaibli pour ensuite être capturé à la manière de la série de jeux de GameFreak. Il existe également plusieurs types d’attaques mettant en place un système de résistance/faiblesse avec lequel il faudra jongler pour être le plus efficace possible au combat. Étonnant et diablement efficace, ce mélange entre Final Fantasy, la direction artistique d’un Kingdom Hearts et les mécaniques de jeu d’un titre Pokémon ne gâchera pourtant en rien le fait que nous nous trouvons en face d’un véritable jeu Final Fantasy.
Chaque Myrage possède ainsi ses propres statistiques, et celles-ci pourront être améliorées au fil des combats par le biais d’un arbre de compétences et les PC que vous y aurez dépensés. Certaines de ces compétences seront par ailleurs nécessaires à votre progression comme l’aptitude de votre Myrage à fouiller les environs et y déceler des objets rares, ou le fait de brûler un bloc de glace bloquant votre passage. Ces petites créatures pourront prendre plusieurs formes différentes selon le niveau, ce qui rappellera aussi fortement les mécaniques de Pokémon.

mode combat dans World of Final FantasyMais rassurez-vous, lors de votre périple dans le monde de Grymoire rempli d’imprévus et d’ennemis, vous aurez la possibilité de vous ressourcer au Coteau des Neuf-Fresnaies, un endroit rassemblant plusieurs PNJ qui vous aideront à continuer votre aventure de plus belle. Vous y trouverez votre espace de stockage de Myrages – votre équipe étant limitée à un certain nombre de petites créatures, une arène vous permettant de revivre les combats épiques des Myrages déjà rencontrés, des habitants vous proposant de nombreuses quêtes annexes ou encore une boutique pour remplir votre sacoche de potions et autres consommables. Pour accéder à ce hub, vous aurez plusieurs possibilités, dont certaines d’entre elles seront très pratiques pour limiter les trajets. Que ce soit par une rapide prise de contact avec le Seraphone ou en traversant une des portes se trouvant dans le monde de Myrage, vous ne serez jamais bien loin du Coteau des Neuf-Fresnaies.

Un réel Final Fantasy?

Globalement, le jeu souffre de plusieurs défauts d’aliasing que Square Enix aura tenté d’apaiser en ajoutant un halo de lumière autour des contours les plus délicats, ou en floutant les arrière-plans quand la caméra fera un zoom sur un visage ou un détail en particulier. Parfois gênant, ce petit point négatif sera aisément rattrapé par un character design aux petits oignons, et des niveaux très soignés. La musique, comme nous vous le disions, fera plaisir aux fans incontestés de la licence, et l’arrivée de quelques personnages connus au nouveau duo de départ fera grandement plaisir à plus d’un joueur.
Des personnages connus dans l'univers de Final Fantasy!
En définitive, Final Fantasy ne perd pas un brin de son ADN lorsqu’il s’agit de mélanger les mécaniques de jeu d’un Pokémon au design d’un Kingdom Hearts enrobé par son univers culte et du fan-service à gogo. Ce doux mélange nous donne donc un World of Final Fantasy très surprenant rempli d’activités. Le gameplay est très addictif et parfaitement rôdé. Des combats offrant de multiples possibilités stratégiques, des personnages attachants – pour certains emblématiques de la franchise et de nombreuses heures de jeu au rendez-vous, cet épisode est resté discret ces derniers temps, mais pourrait très bien s’inscrire dans la mémoire des fans de FF pour tout ce qu’il a a offrir. World of Final Fantasy, c’est avant tout un Final Fantasy typique à la sauce Kawaii avec son character design particulier et sa bande-son envoutante. Les fans ne seront pas déçus, sans aucun doute!

Points positifs:

  • Beaucoup de choses à faire
  • Le design très sympa
  • Ses mécaniques RPG très efficaces
  • Une bande-son typique
  • Final Fantasy ne perd en rien de son authenticité
  • Voix anglaises/japonaises

Points négatifs:

  • Beaucoup d’aliasing

SITE OFFICIEL DE WORLD OF FINAL FANTASY


 

NOS NOTES ...
NOTE GLOBALE
8,5
Article précédentPS4: la mise à jour 4.05 est disponible
Article suivantDark Souls 3 : Ashes of Ariandel a droit à son trailer de lancement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici